La population saguenoise se mobilise actuellement autour du projet de sauvegarde de sa coopérative. La seule épicerie et station-service de la municipalité éprouve des difficultés financières.
La population saguenoise se mobilise actuellement autour du projet de sauvegarde de sa coopérative. La seule épicerie et station-service de la municipalité éprouve des difficultés financières.

Mobilisation pour sauver la coop à Petit-Saguenay

Denis Villeneuve
Denis Villeneuve
Initiative de journalisme local - Le Quotidien
La Coop de consommation de Petit-Saguenay, qui opère la seule épicerie et station-service du village, éprouve des difficultés financières qui nécessitent une restructuration et l’injection d’argent frais afin de permettre la poursuite des opérations.

Le sujet sera discuté mardi prochain lors de l’assemblée du conseil de la MRC du Fjord-du-Saguenay alors que les maires présents devront décider de l’injection d’une aide financière d’urgence de 50 000 $ au nom de la municipalité de Petit-Saguenay.

Cette mesure est nécessaire en raison du fait que tous les élus du conseil de Petit-Saguenay sont sociétaires de la coopérative et ne peuvent donc voter sur cette aide financière en raison de la présence d’un conflit d’intérêts.

En entrevue, le maire de Petit-Saguenay et membre du conseil d’administration de la coopérative, Philôme Lafrance, explique que l’entreprise fait face à un problème de surendettement depuis plusieurs années ainsi qu’à un problème de fréquentation saisonnière. Selon le maire Lafrance, l’affluence touristique estivale permet à la coopérative d’obtenir un bon taux de fréquentation, ce qui n’est pas le cas pendant la saison froide où les consommateurs sont en baisse.

Tous les Saguenois ont été mis au fait de la situation en décembre dernier quand une assemblée générale des membres a permis de présenter les états financiers.

Selon M. Lafrance, l’injection de 50 000 $ devrait permettre de résoudre les problèmes à court terme de la coopérative.

La présidente du conseil d’administration, Lyne Fortin, se montre optimiste quant à l’évolution des affaires. « La coopérative est en restructuration majeure. On va prendre notre erre d’aller la semaine prochaine, mais on a de bons défis à relever », a-t-elle indiqué.

Selon ses propos, la population saguenoise est très mobilisée autour du projet de sauvegarde de sa coopérative. La preuve en est que des bénévoles sont venus prêter main-forte pour le maintien des opérations.

Une assemblée générale spéciale est prévue le 19 février prochain à l’école du Vallon pour informer la population de l’état de situation.

Rappelons que Petit-Saguenay n’est pas la première municipalité de la MRC du Fjord-du-Saguenay affectée par la dévitalisation de son commerce de proximité. En 2018, la municipalité de Bégin avait assisté à la fermeture du dépanneur du village.