Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Les élèves en compagnie d’Alain Marcoux, président de la résidence Le Havre du Lac-Saint-Jean.
Les élèves en compagnie d’Alain Marcoux, président de la résidence Le Havre du Lac-Saint-Jean.

Mission accomplie pour le marché de Noël de L’Envol de Roberval

Guillaume Pétrin
Guillaume Pétrin
Le Quotidien
Article réservé aux abonnés
La deuxième édition du marché de Noël du Centre d’éducation des adultes L’Envol de Roberval a permis d’amasser une somme record de 2100 $, qui a été partagée à parts égales entre deux organismes locaux.

Exceptionnellement cette année, l’événement s’est tenu à l’extérieur tout l’après-midi, jeudi dernier.

Pour l’occasion, une centaine de personnes s’étaient déplacées afin de faire quelques emplettes pour Noël.

Les élèves du programme ISP remettant le chèque de 1050 $ à Michèle Claveau, de la Société de Saint-Vincent-de-Paul.

Sur place, les visiteurs pouvaient se procurer divers items fabriqués par des élèves des centres de formation de Roberval et de Mashteuiatsh.

Au total, une trentaine d’élèves ont mis l’épaule à la roue : 9 dans le programme Intégration socioprofessionnelle (ISP), 15 du Centre d’éducation des adultes Nipimishkan et 7 autres élèves en Intégration sociale.

En entrevue avec Le Quotidien, Andrée-Anne Blanchette, l’enseignante responsable du programme ISP, a expliqué qu’un tel projet était bénéfique à plusieurs égards.

La cohorte d’élèves du programme Intégration socioprofessionnelle (ISP).

« Ça leur procure un beau sentiment d’accomplissement et de fierté. Ça leur permet aussi de reprendre confiance en eux et d’être mieux outillés afin d’intégrer le marché du travail. C’est aussi une finalité, ça donne un but à notre projet. »

2100 $ pour des bonnes causes

Parmi les autres objectifs atteints, il y avait celui d’aider la collectivité, qui en a bien besoin à l’approche du temps des Fêtes.

« On est très satisfaits, car 2100 $, c’est un record pour ce qui est des gains amassés. L’an passé, on avait récolté environ 1500 $. »

Parmi les items vendus, on retrouvait des traîneaux.

Cette année, les élèves avaient décidé de remettre tout l’argent amassé durant l’événement à deux organismes, soit la résidence Le Havre du Lac-Saint-Jean et la Société de Saint-Vincent-de-Paul. Chacun des organismes a donc reçu un chèque de 1050 $.