À la veille des élections, Mireille Jean a dressé le bilan de son premier mandat comme député de Chicoutimi

Mireille Jean dévoile ses dépenses

La députée péquiste de Chicoutimi, Mireille Jean, a dévoilé lundi le détail des dépenses de son bureau de circonscription lors du bilan de son premier mandat, devant une cinquantaine de citoyens.

La plus grande part du budget du bureau de circonscription de Mireille Jean, qui est annuellement de 225 000 $, est dépensé en salaire. Les cinq employés qui y travaillent (deux à temps plein et trois à temps partiel), gagnent conjointement 136 341 $. Les autres dépenses importantes sont le coût du loyer (38 175 $), les communications citoyennes (34 631 $), les fournitures et papeteries (8918 $) et la formation et les déplacements (6941 $).

La députée de Chicoutimi croit qu’il est important d’être transparent. « Les gens payent des impôts. Il faut respecter leur intelligence et leur montrer comment on les dépense, quels services ils reçoivent de leurs députés en échange » affirme Mme Jean.

Intervention
En dehors des dépenses de bureaux, Mireille Jean, qui s’est aussi donné comme mission de faire connaître les détails du travail parlementaire, a détaillé ses interventions auprès de la population de Chicoutimi.

Elle et son équipe ont tenu 594 rencontres, dont plus de la moitié avec des citoyens, pendant ses deux années et demie de service. Le reste de ces rencontres a été fait avec des organismes communautaires (26 %) et avec des représentants d’entreprises (18 %). La députée de Chicoutimi ajoute qu’elle a remis 80 paniers d’épicerie d’urgence, en collaboration avec Moisson Saguenay–Lac-Saint-Jean.

Devrait-on généraliser cette pratique auprès de la députation provinciale ? « Je ne peux pas répondre au nom des autres députés. Je trouvais important de rendre des comptes aux personnes qui m’élisent », pense-t-elle.

Pas partisan
Mireille Jean a préféré ne pas répondre aux questions relatives aux élections générales qui débuteront prochainement. « Ce n’était pas une activité partisane [lundi]. C’était la députée de Chicoutimi qui rendait des comptes à ses électeurs. J’ai lancé l’invitation à tous les citoyens de Chicoutimi. »