Le Quotidien
Trois semaines après les inondations, Mikaël Lalancette est allé voir les lieux où se trouvait jadis sa maison. Il n’a retrouvé que deux de ses petits camions et une photo de lui, qui était dans le sable.
Trois semaines après les inondations, Mikaël Lalancette est allé voir les lieux où se trouvait jadis sa maison. Il n’a retrouvé que deux de ses petits camions et une photo de lui, qui était dans le sable.

Mikaël Lalancette: un devoir de mémoire

Guillaume Roy
Guillaume Roy
Initiative de journalisme local - Le Quotidien
Sa maison a été emportée par le déluge. Il a perdu un de ses amis, enseveli par une coulée de boue. Avec sa famille, il a été relogé sur la Base militaire de Bagotville pendant plus d’un mois. Au lieu de vivre sur un grand terrain en bordure de la rivière Ha Ha, la famille a été relogée dans un petit 5 et demi à La Baie. Sa vie a été complètement chamboulée pour plusieurs années après la catastrophe. Vingt-cinq ans plus tard, Mikaël Lalancette a décidé de lever le voile sur les événements du passé, en publiant un livre poignant, racontant sa propre histoire, ainsi que celles de 25 témoins qui ont vécu le déluge du Saguenay et qui, à travers cette épreuve douloureuse, ont fait preuve de résilience pour rebâtir leur vie.