Mickey Mouse et Pluto ont fait leur apparition sur la passerelle, mais ils sont demeurés à bord du navire.

Mickey Mouse à La Baie

(Jonathan Hudon) – Pour sa première visite dans le fleuve Saint-Laurent, le Disney Magic a choisi de faire une incursion dans le fjord du Saguenay pour faire son arrêt inaugural, lundi, sous le regard attentif de plusieurs centaines de curieux.

Les comédiens de La Fabuleuse histoire d’un Royaume ont accueilli le navire de la Disney Cruise Line, avec à son bord les 1750 passagers et 950 membres d’équipage. Le bateau de 294 mètres a amorcé ses manoeuvres d’accostage un peu après 10 h 30, une trentaine de minutes plus tard que prévu. Qu’à cela ne tienne, tout le monde semblait heureux de vivre cette première, au son de la sirène distinctive du paquebot.

Pendant que l’action s’animait sur terre, les passagers ont envahi les ponts pour assister à la mise en scène orchestrée par Louis Wauthier et son équipe de comédiens.

« C’est magnifique, on ne s’attendait pas à ce genre d’accueil, a raconté une passagère originaire de la Californie, à bord du Disney Magic pour la... 12e fois. On adore ça, s’est-elle justifiée. C’est Disney et tout à propos de Disney est spécial ! »

Alors que le navire s’apprêtait à être à quai, Daisy Duck a fait son apparition sur le pont. Quelques minutes plus tard, c’est Mickey Mouse et Pluto qui se sont pointés sur la passerelle. Au grand dam des curieux, tout ce bon monde est demeuré sur le paquebot.

En raison de la clientèle plus jeune du Disney Magic, Promotion Saguenay a ajusté son animation sur le site du quai d’escale.

« Nos activités sont teintées aux couleurs familiales, avec une thématique Disney », a expliqué la vice-présidente exécutive chez Promotion Saguenay, Priscilla Nemey, citant en exemple la présentation de courts métrages mettant en vedette Mickey Mouse, de 1928 à aujourd’hui.

« C’est une ligne de croisière très structurée, qui sait ce qu’elle veut et on travaille avec les intervenants depuis 18 mois à tout planifier, a-t-elle ajouté. Ils s’impliquent à tous les niveaux et ils nous donnent des conseils dans la manière de procéder. »

Bien entendu, Mme Nemey et Promotion Saguenay se félicitaient d’être la première destination pour cette visite dans le Saint-Laurent. La barre est haute pour la suite, mais la société de développement économique travaille à attirer d’autres gros joueurs du monde des bateaux de croisière.

En plus du Disney Magic, la Disney Cruise Line compte le Wonder, le Dream et le Fantasy.

Le navire quittait La Baie à 17 h 45 lundi, en direction de Baie-Comeau. Il sera de retour dans le Saguenay samedi, après avoir fait le plein de nouveaux passagers, entre-temps, à Québec. D’ici là, l’Insignia et le Seven Seas Navigator accosteront à La Baie, mardi et mercredi.

Pour ce qui est du Queen Mary 2, il mouillera dans le fjord mardi prochain.

Les comédiens de La Fabuleuse histoire d’un Royaume offraient plusieurs activités aux passagers, dont la dégustation de tire d’érable.
Le Disney Magic a fait l’un de ses deux arrêts à La Baie, lundi. Il sera de retour samedi.

+

PAS DE RETOUR EN 2019

(Mélyssa Gagnon) – Malgré l’accueil magistral réservé par les régionaux aux passagers du navire Disney Magic, lundi, tout indique que le géant des mers ne reviendra pas en 2019. Le propriétaire de Voyage Orlando, spécialisé dans les produits Disney, explique que le géant en a décidé ainsi puisque la clientèle ciblée pour ce type de croisière, les familles, est moins au rendez-vous qu’escompté en période automnale.

«Ce qu’on a appris, c’est que Disney ont décidé que le Québec ne revient pas en 2019. C’est dommage, mais les croisières à ce temps-ci de l’année, ce sont moins des familles. La plupart des enfants ont recommencé l’école», a fait valoir Steve Vézina, président et copropriétaire de Voyage Orlando, dont les bureaux sont situés sur la rive sud de Montréal.

Le circuit New York-Québec de cette année est le premier pour Disney Cruise Line, dont le navire ne s’était jamais rendu plus loin qu’Halifax auparavant. Pour marquer le coup, l’équipe de Voyage Orlando, seul organisateur de vacances autorisé par la multinationale au Québec, tenait à faire partie de ce voyage inaugural. Steve Vézina a d’ailleurs filmé une vidéo de 25 minutes, alors que le paquebot faisait son entrée dans la baie des Ha! Ha!, vidéo qu’il a diffusée en direct sur Facebook. La page est suivie par 26 000 personnes et de nombreux internautes, dont plusieurs du Saguenay-Lac-Saint-Jean, de la Côte-Nord et de Québec. Les touristes à bord, que l’on pouvait entendre se réjouir en arrière-plan, semblaient ravis de constater qu’un comité d’accueil formé de centaines de personnes les attendait sur la rive. Steve Vézina a fait valoir que le sifflet du navire déclinant les notes de la célèbre chanson de Pinocchio, When You Wish Upon a Star, ne retentit pas systématiquement dans tous les ports visités par le Disney Magic. Et lorsqu’il se fait entendre, ce n’est habituellement qu’à une seule reprise. Lundi, la musique a retenti à au moins quatre reprises, ce qui a témoigné, de l’avis du propriétaire de l’agence, du haut degré d’appréciation des croisiéristes et des membres de l’équipage.

«Quand nous avons quitté Saguenay tout à l’heure, le capitaine a souligné au micro l’accueil chaleureux des gens aujourd’hui. Il a été touché. J’ai aussi discuté avec une serveuse originaire de la Pologne. Elle a pu débarquer aujourd’hui et elle a été très touchée elle aussi. La dernière fois qu’un événement a été aussi bien souligné, c’était au port de Liverpool», a mis en relief le porte-parole du voyagiste, alors que le navire se dirigeait lentement vers Baie-Comeau, où il accostera mardi matin. Il se rendra ensuite à Québec, pour y demeurer de mercredi à jeudi.