Le conseiller Michel Potvin s’en prend à la ministre Andrée Laforest.

Michel Potvin attaque Laforest

Le maire suppléant de Saguenay, Michel Potvin, n’apprécie pas du tout les propos tenus par la députée de Chicoutimi et ministre des Affaires municipales des Affaires municipales, Andrée Laforest, concernant la hausse de rémunération des élus.

Dans l’édition du Quotidien de mercredi, Mme Laforest a qualifié d’importante et préoccupante la hausse de rémunération des élus municipaux de Saguenay.

L’article n’est pas passé comme une lettre à la poste auprès de M. Potvin qui s’interroge sur les motifs politiques ayant conduit la ministre à faire cette déclaration, en particulier sur le caractère préoccupant de la hausse.

M. Potvin affirme que la résolution ayant conduit à la hausse a été adoptée en toute conformité par les élus municipaux après avoir fait l’objet d’un avis de motion. « Je considère qu’elle n’a pas à se mêler de ce dossier », affirme M. Potvin.

Ce dernier ajoute que Mme Laforest et son ministère n’en sont pas à leur première intervention inappropriée estimant que le sous-ministre Marc Croteau a répondu à moitié à une demande de Saguenay concernant la taxation municipale. De plus, M. Potvin a affirmé que la ministre a commis un impair en allant rencontrer directement les conseillers de l’arrondissement de Jonquière sans prévenir la mairesse Josée Néron. Le fait que Mme Laforest ne se soit pas prononcée en faveur du futur projet d’amphithéâtre figure également dans la liste des récriminations.

Il juge d’autant plus inappropriée l’intervention de Mme Laforest que Québec a adopté dans le passé une loi qui vient confirmer l’autonomie des municipalités. L’élu affirme ne pas vouloir partir en guerre, mais prévient qu’une quatrième gaffe ne serait pas tolérable. « Si elle veut jouer à ce petit jeu, on peut jouer aussi » a-t-il conclu.