Le candidat pour le Parti conservateur en vue de l'élection partielle dans Chicoutimi-Le Fjord, Richard Martel, voit d'un bon oeil l'arrivée de Michel Gauthier à titre de membre du parti.

Michel Gauthier avec le PCC: «C'est bon pour le parti», dit Richard Martel

Pour Richard Martel, l’arrivée de Michel Gauthier en tant que membre du Parti conservateur du Canada (PCC) démontre tout le leadership que dégage le parti du chef Andrew Scheer.

Candidat conservateur dans Chicoutimi-Le Fjord en vue de l’élection partielle, Martel voit d’un bon oeil l’arrivée de l’ancien chef du Bloc québécois et député de Roberval.

«C’est bon pour notre parti», a répété à plusieurs reprises Richard Martel au cours de l’entretien téléphonique avec Le Quotidien. Il revenait tout juste du conseil général du Parti conservateur, qui se tenait à Saint-Hyacinthe. Questionné à savoir si l’arrivée de Michel Gauthier était une belle occasion de rallier certains fidèles du Bloc à un moment où le parti souverain était en plein tumulte, Martel a préféré ne pas trop s’aventurer sur le sujet.

«On a beaucoup de gens qui se rallient à nous, autant des souverainistes que des libéraux, donc c’est très bon», a-t-il affirmé.

Bien connu dans la région, Michel Gauthier pourrait être appelé à jouer un rôle dans la campagne de Richard Martel en vue de la partielle. Le principal intéressé a toutefois mis certaines choses au point.

«Je ne suis pas capable de mesurer cet aspect, mais une chose que je peux dire, c’est que depuis que je me suis annoncé comme candidat en décembre, je vois qu’il y a un engouement pour le Parti conservateur dans Chicoutimi-Le Fjord, a-t-il lancé. Je le vois et je le sens parce que je suis sur le terrain depuis le mois de décembre. J’écoute les gens et je vois qu’il y a un changement. C’est indéniable. On sent un ralliement de semaine en semaine, même du côté des bénévoles, parce qu’il y a en qui s’ajoutent à toutes les semaines. C’est certain que l’arrivée de Michel Gauthier, c’est bon pour le Parti conservateur et ça fait partie d’un tout.»

Partielle déclenchée dimanche?

Maintenant que les principaux partis ont fait connaître leur candidat dans Chicoutimi-Le Fjord, il ne reste plus qu’au Parti libéral du Canada à déclencher l’élection partielle. Richard Martel a sa petite idée sur la question.

«Ça ne me surprendrait pas que ce soit demain (dimanche) et à partir de là, on verra, a-t-il prédit. C’est mon intuition, mais on va voir ce que l’avenir va nous réserver.»

La circonscription fédérale de Chicoutimi-Le Fjord est sans député depuis la démission du libéral Denis Lemieux pour des raisons familiales, le 6 novembre dernier.