Mgr André Rivest a pu serrer la main au pape François, lors de son voyage en Italie, au mois de mai.

Mgr Rivest: trois rencontres avec le pape

L'évêque du Diocèse de Chicoutimi, Mgr André Rivest, revient enchanté de son voyage en Italie, où il a pu rencontrer le pape François non pas à une, mais bien à trois reprises. C'était la première fois que Mgr Rivest rencontrait le pape François, dans le cadre de la visite ad limina des évêques du Québec à Rome. Les rencontres ont eu lieu entre le 8 et le 15 mai dernier.
Mgr André Rivest, qui était accompagné de plusieurs autres évêques québécois, devait avoir une rencontre avec le pape, mais ce dernier en a finalement organisé trois, auxquelles tous les évêques présents participaient. Il a également pu participer à une retraite spirituelle.
Le désir du pape était de connaître la situation réelle de l'Église du Québec et du Saguenay-Lac-Saint-Jean, ainsi que discuter d'une nouvelle évangélisation pour une population qui est portée à oublier ou à rejeter ses racines chrétiennes.
Au terme de cette expérience auprès du pape, Mgr Rivest revient enrichi, enthousiasmé et confiant.
« Le mot d'ordre du pape François à ses collaborateurs était clair. Il voulait laisser les évêques exprimer la réalité de leurs Églises locales et écouter ce qu'ils ont à dire. Et c'est exactement ce qui s'est passé : on nous a donné la parole et nous en avons profité ! Et tout cela, dans un climat d'accueil chaleureux, d'écoute fraternelle et d'échanges marqués d'une grande ouverture. Partout où nous sommes passés, l'empreinte du pape François est visible : simplicité, humilité, bonhomie, écoute, ouverture au dialogue franc. Après seulement quatre ans de pontificat, François est partout présent. À Rome, j'ai rencontré un frère évêque et un père ! », a affirmé Mgr Rivest.
Ce dernier avait jadis rencontré le pape Benoit XVI et le pape Jean-Paul II.