Mgr André Rivest devrait célébrer la messe des jubilés de la miséricorde le 13 décembre prochain, à la cathédrale de Chicoutimi. Il se porte mieux depuis son opération, subie il y a deux mois.

Mgr Rivest se porte mieux

L'évêque du Diocèse de Chicoutimi, Mgr André Rivest, va mieux. De retour à l'évêché depuis deux semaines, Mgr Rivest devrait célébrer sa première messe le 13 décembre prochain, après une convalescence de deux mois.
Mgr Rivest avait dû subir une importante chirurgie, le 10 septembre dernier, pour un anévrisme à l'aorte abdominale et un double pontage dans les jambes. Les opérations avaient été réalisées avec succès par le docteur Pierre Michaud.
Apparition publique
Le responsable des communications du Diocèse de Chicoutimi, l'abbé Jacques Bouchard, a assuré que l'évêque prenait du mieux de jour en jour et qu'il est même de retour à l'évêché. «Il reprend du poil de la bête, comme on dit! Il devrait d'ailleurs faire sa première apparition publique le 13 décembre prochain à la cathédrale de Chicoutimi, pour célébrer les jubilés de la miséricorde», a affirmé l'abbé Jacques Bouchard, lors d'un entretien téléphonique accordé au Quotidien, hier.
Mgr André Rivest célébrera également la messe de minuit, qui aura lieu à la cathédrale de Chicoutimi, le 24 décembre.
La convalescence de l'évêque devait durer trois mois, mais Mgr Rivest a repris ses fonctions graduellement après deux mois.