En se faisant raser les cheveux, Mélyna Bélanger pensait à son ami Tristan Boily.

Mélyna Bélanger verse des larmes pour Tristan

La jeune Mélyna Bélanger avait de quoi être fière, dimanche, à la 18e édition du Défi têtes rasées de Leucan à La Pulperie de Chicoutimi. Celle qui souffre d’un gliome du nerf optique était porte-parole de l’évènement avec sa famille et a recueilli 1237,15 $, sur le montant total de 35 133$.

Quand elle a pris la décision de raser ses cheveux pour «redonner au suivant», Mélyna pensait que sa tumeur au cerveau était enfin stable. En janvier dernier, trois ans après son premier diagnostic, l’adolescente de 13 ans a appris qu’elle avait des métastases aux méninges, jusque dans la colonne vertébrale au bas du dos. Elle suit des traitements de chimiothérapie toutes les semaines pour ces tumeurs considérées comme bénignes. Alors que les coiffeuses bénévoles s’activaient sur son crâne, on pouvait voir ses yeux se mouiller, mais son sourire se figer sur ses lèvres.

«Je l’ai fait en pensant à Tristan», partage Mélyna au sujet de son ami décédé du cancer en juillet 2017. Le jeune Boily et elle avaient reçu leur diagnostic presque en même temps, et tous les deux pratiquaient le karaté au même dojo. «Pendant trois semaines, je pleurais chaque fois que j’entendais parler de lui.»

Mélyna Bélanger a amassé 1237$

Devenir pédiatre

La courageuse patiente rêve maintenant de devenir pédiatre. Elle devra toujours vivre avec sa tumeur, à moins qu’on l’opère, mais les médecins craignent d’endommager encore plus son nerf optique. «Pour avoir une idée de ce que je vois, cache ton oeil gauche et la moitié de l’oeil droit. Ensuite, ce qu’une personne peut voir à 60 pieds, moi je le vois à trois pieds», explique Mélyna, qui se déplace avec une canne pour les personnes souffrant d’un trouble de la vision.

Même si elle manque souvent des cours, la jeune fille étudie à l’École secondaire Kénogami avec un portable qui transmet le contenu du tableau intelligent à son bureau et des «livres de géant» agrandis 135 fois.

Ses métastases lui font mal partout, l’étourdissent et lui donnent mal au coeur, mais la ceinture noire de karaté s’exprime avec confiance. Mélyna se réjouit de pouvoir faire du camping cet été avec sa mère Cathy Wilmott, son père Bastien Bélanger et sa soeur Roxanne, 16 ans, grâce à une roulotte reçue pour réaliser son rêve d’enfant.

Un autre défi Leucan est organisé le 9 septembre, au Carrefour jeannois de Roberval. 

En plus d’amasser des fonds, le défi permet d’être solidaire avec les enfants malades, qui perdent leurs cheveux lors des traitements de chimiothérapie.