Éloïse Harey parle d’une transaction historique qui permettra de consolider 85 emplois à Chicoutimi.

Mecfor passe aux mains de SeaFort Capital

La compagnie régionale Mecfor, spécialisée dans la conception et la fabrication d’équipements destinés aux alumineries, est vendue à la compagnie de placements SeaFort Capital, basée à Halifax.

L’entreprise dirigée par Éloïse Harvey souhaite ainsi bénéficier d’un nouvel élan financier, lequel lui permettra de réaliser plus rapidement ses projets de développement et d’accélérer sa croissance. Malgré le partenariat annoncé, Mme Harvey demeure une actionnaire importante de Mecfor. D’autres employés de la région conservent également leurs parts dans l’entreprise.

« Forte d’un investissement majeur d’un nouveau partenaire financier et d’une solide équipe de direction demeurant bien en place, l’entreprise [...] souhaite doubler son chiffre d’affaires. Elle mise sur un plan de développement axé sur les fusions et acquisitions d’entreprises, l’innovation et la diversification vers les secteurs des équipements de maintenance de rail et du nucléaire », peut-on lire dans un communiqué tout juste diffusé. 

Éloïse Harey parle d’une transaction historique. 

« En misant sur des investissements soutenus en innovation et en poursuivant la diversification de nos activités, nous souhaitons atteindre de nouveaux sommets », a indiqué la présidente. La transaction permettra de consolider environ 85 emplois à l’usine et au siège social de Chicoutimi.

Indépendante

Mecfor devient donc une entreprise indépendante du Groupe Ceger, fondé par le père d’Éloïse Harvey, Jeannot Harvey. 

« Je me suis rallié au souhait d’Éloise et à son orientation stratégique pour Mecfor et son expansion future. L’important demeure la pérennité des entreprises et j’ai confiance au dynamisme d’Éloïse comme leader, et à celui de mes anciens associés, pour mener à bien l’avenir de Mecfor », a-t-il déclaré. 

La direction de SeaFort Capital s’est dite heureuse d’investir dans Mecfor à un stade clé de son développement. 

« Nous sommes convaincus que ce partenariat générera beaucoup de croissance en contribuant à faire de Mecfor un leader de l’innovation dans l’industrie lourde, en plus d’accroître ses parts de marché dans l’industrie mondiale des métaux, du rail et des minerais », a pour sa part déclaré Rob Normandeau, président du conseil d’administration.