Le Quotidien
Sébastien Corriveau, le chef du Parti Rhinocéros (à gauche), a posé avec Maxime Bernier, son candidat dans Beauce, lors du lancement de leur campagne.
Sébastien Corriveau, le chef du Parti Rhinocéros (à gauche), a posé avec Maxime Bernier, son candidat dans Beauce, lors du lancement de leur campagne.

Maxime Bernier de Dolbeau a répondu à l'appel du Parti rhinocéros

Guillaume Roy
Guillaume Roy
Initiative de journalisme local - Le Quotidien
C’est en envoyant une demande de mission secrète à près de 70 Maxime Bernier par l’entremise de Facebook que Sébastien Corriveau, le chef du Parti rhinocéros, a réussi à déceler la perle rare : un Maxime Bernier, natif de Dolbeau-Mistassini résidant à Montréal, qui était prêt à représenter son parti aux élections fédérales, dans la circonscription de Beauce, contre le chef du Parti populaire du Canada, Maxime Bernier.