Le ministre des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire, Martin Coiteux.

Martin Coiteux rencontrera les élus

Après avoir amorcé une tournée des régions avant les Fêtes, le ministre des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire, Martin Coiteux, sera de passage au Saguenay-Lac-Saint-Jean, lundi, afin de présenter la nouvelle Stratégie gouvernementale pour assurer l’occupation et la vitalité des territoires.

Cette visite qui prévoit un arrêt au Saguenay et au Lac-Saint-Jean sera l’occasion pour le député de Nelligan d’échanger avec les maires et préfets, et surtout, d’y présenter l’idée derrière ce qui remplace la Stratégie pour assurer l’occupation et la vitalité des territoires. « Pour une première fois dans l’histoire, ce n’est pas le gouvernement qui a décidé des priorités des régions », a-t-il confié en entrevue au Progrès. Chaque région administrative y retrouve son propre chapitre. Certains enjeux, comme la pénurie de main-d’oeuvre, reviennent de région en région. Toutefois, cet exercice a été l’occasion de faire ressortir les spécificités des régions du Québec. 

Cette stratégie valide jusqu’en 2022 marque une première au sein du gouvernement provincial. Après avoir misé sur une gouvernance de proximité avec le projet de loi 122, il était impensable pour le ministre de ne pas ajouter cette philosophie à la stratégie. Cette nouvelle façon de procéder bouleversera les fondements de l’administration publique, selon lui. « Il s’agit d’un changement de culture. C’est la définition même de la revitalisation, une nouvelle façon de concevoir le développement économique régional », ajoute celui qui anticipe des discussions enrichissantes avec les élus municipaux. Le gouvernement modulera ses actions en fonction des besoins et des réalités de chacune des régions. 

Jusqu’à maintenant, la dernière stratégie du gouvernement provincial est bien accueillie par les élus municipaux. Lors des rencontres, le ministre Coiteux se retrouve face à des élus incrédules devant cette refonte du système. « Les élus municipaux nous demandent, à la blague, si nous allons réellement le faire », raconte-t-il. 

Martin Coiteux visitera le Saguenay, lundi matin. Des rencontres sont également prévues en après-midi, à Saint-Félicien.