Martel à la défense d’Énergie Saguenay

Le député de Chicoutimi–Le Fjord, Richard Martel, réexprime son soutien au projet d’Énergie Saguenay, alors que le débat prend de l’ampleur.

« J’écoute les opposants sur les différentes tribunes depuis quelques semaines, et il fallait absolument que je réagisse à tous ces propos qui attaquent le projet d’Énergie Saguenay. Poser des questions fait partie du processus démocratique, mais s’opposer à tout prix n’est certainement pas une saine gestion de la démocratie ni de notre économie. Plusieurs s’y opposent de façon dogmatique et organisée et agissent dans le seul but de faire échouer ce projet, qui, honnêtement, ferait l’envie de bien des pays du monde entier », a mentionné le ministre associé du Cabinet fantôme responsable de la Défense nationale.

Énergie Saguenay prévoit construire un complexe industriel de liquéfaction de gaz naturel sur le site de Port de Saguenay. L’estimation de l’Agence internationale de l’énergie concernant la demande mondiale augmentera de 3752 milliards de mètres cubes en 2017 à 5078 milliards de mètres cubes en 2040.

« Le Saguenay-Lac-Saint-Jean et le Québec ont la chance de répondre en partie à cette demande et de le faire proprement avec notre hydro-électricité, à nos conditions. Alors, faisons-le proprement, ici, au Saguenay, en appliquant les meilleures pratiques possible ou sinon, laissons un autre pays le faire avec des normes environnementales différentes. Gardons en tête que les changements climatiques ne sont pas limités au Québec. Ce qui se passe ailleurs va nous influencer. [...] Le projet doit suivre son cours », a rappelé Richard Martel.