Mario Simard a été élu député de la circonscription de Jonquière aux dernières élections fédérales, succédant ainsi à Karine Trudel, représentante du Nouveau Parti démocratique.

Mario Simard déçu par Karine Trudel

Le député fédéral de Jonquière, Mario Simard, a indiqué par voie de communiqué que l’ex-députée néodémocrate Karine Trudel avait refusé de le rencontrer pour la transition dans la circonscription de Jonquière, ce que Mme Trudel réfute vivement.

« Nous invitons les citoyens, les groupes communautaires et les acteurs économiques qui ont initié des démarches auprès des différents ministères et organismes fédéraux à prendre contact avec nous. Comme madame Trudel a refusé de nous rencontrer pour la transition, nous n’avons pas pu prendre connaissance des différentes demandes en suspens », a indiqué Mario Simard.

En entrevue à Radio-Canada, M. Simard a exprimé son souhait que la transition entre députés soit encadrée par le gouvernement fédéral.

Jointe lundi soir, Karine Trudel a indiqué n’avoir jamais reçu de demande de rencontre de la part de Mario Simard.

« Je n’ai jamais été contactée personnellement via les médias sociaux. J’ai remis les clés du bureau le 6 novembre, et le bureau a été ouvert environ deux semaines suivant la défaite. »

Elle explique avoir été elle-même sur place pendant presque une semaine pour faire des boîtes, moment où elle a rencontré plusieurs citoyens.

Mme Trudel explique avoir laissé sur le bureau une liste de dossiers concernant plusieurs organismes, ainsi qu’une lettre d’explications où elle mentionnait que tous les comptes avaient été payés et que le matériel, comme les ordinateurs, avait été retourné à Ottawa. Elle dit avoir suivi les conseils de son agent de transition, qui lui recommandait de détruire les documents confidentiels.

« Il y a des députés qui choisissent de transmettre [les documents confidentiels], moi j’ai choisi de ne pas le faire. »

L’ex-députée néodémocrate affirme également qu’il n’est pas obligatoire pour un député sortant de rencontrer le candidat nouvellement élu ; au moment de son élection, en 2015, Mme Trudel n’avait pas rencontré le députant sortant, Claude Patry.

L’équipe bloquiste complétée

L’équipe de Mario Simard sera composée de six membres. Caroline Dubé occupera les fonctions de directrice du bureau de circonscription. Impliquée dans le secteur de Jonquière depuis 13 ans, Mme Dubé fait partie de plusieurs conseils d’administration régionaux et provinciaux en lien avec la lutte à l’itinérance, la santé mentale ainsi que le logement social. Elle était auparavant directrice générale du Centre l’Escale de Jonquière.

Ancienne attachée politique de Sylvain Gaudreault, Mélanie Chaumont agira à titre d’attachée politique. Sandrine Bourassa occupera quant à elle les fonctions d’attachée de presse. L’équipe sera complétée de deux adjoints parlementaires à Ottawa, soit Philippe Maltais-Guilbault et Arnaud Brubacher. Les citoyens qui désirent communiquer avec les attachés politiques du Bloc québécois dans Jonquière peuvent téléphoner au 418 695-4477 ou écrire à l’adresse courriel suivante : mario.simard@parl.gc.ca