Le site de la mise à l’eau de Saint-Henri-de-Taillon ne suffit plus à l’affluence des amateurs de pêche et a besoin d’investissements de l’ordre de 800 000 $ pour être en mesure de bien desservir la clientèle touristique.
Le site de la mise à l’eau de Saint-Henri-de-Taillon ne suffit plus à l’affluence des amateurs de pêche et a besoin d’investissements de l’ordre de 800 000 $ pour être en mesure de bien desservir la clientèle touristique.

Marinas autour du lac Saint-Jean: des installations inadéquates

Louis Tremblay
Louis Tremblay
Le Quotidien
L’attrait grandissant du lac Saint-Jean pour les pêcheurs sportifs de l’extérieur et les changements qui s’opèrent dans la façon de pratiquer ce loisir font maintenant ressortir une problématique d’infrastructures d’accueil. Elles ne répondent plus aux nouvelles réalités et amènent des élus municipaux à parler d’une vision globale pour maximiser les retombées de cette affluence.