La directrice générale de la Chambre de commerce et d'industrie Saguenay-Le Fjord, Marie-Josée Morency

Marie-Josée Morency quitte son poste et la région

Marie-Josée Morency tourne la page sur sept années d'implication comme directrice générale de la Chambre de commerce et d'industrie Saguenay-Le Fjord. Originaire de Québec, elle rentre au bercail avec son conjoint et ses deux enfants après 20 années passées au Royaume.
La directrice a annoncé la nouvelle de son départ à son conseil d'administration cette semaine. Rencontrée mercredi, elle était sous le coup de l'émotion et a réitéré son attachement profond à la région. Depuis son arrivée au Saguenay-Lac-Saint-Jean, Marie-Josée Morency a été impliquée dans plusieurs domaines d'activité. Lorsqu'elle a pris la barre de la Chambre de commerce, elle s'est investie corps et âme pour relancer l'organisme et le rendre plus inclusif. Elle se dit extrêmement fière du travail accompli.
« Ils m'ont engagée pour redynamiser la chambre et la rendre plus présente. J'ai été choisie pour ça. Je pars la tête haute. J'ai mis en place une équipe incroyable. On a augmenté le nombre de membres et le nombre d'entreprises et on fait aujourd'hui partie du top 10 des chambres de commerce du Québec. Mon rêve serait que tout le monde devienne membre. Je crois en la défense des régions et je vais continuer de travailler pour ça », a-t-elle déclaré.
Le président du conseil d'administration de la Chambre de commerce et d'industrie Saguenay-Le Fjord, Carl Côté, parle de grands souliers à chausser. Il croit que la directrice a fait de belles choses pour développer l'organisme et l'emmener plus loin. Il est aussi d'avis que Marie-Josée Morency a contribué au resserrement des liens entre les membres de la communauté industrielle et les gens d'affaires de l'ensemble du Saguenay-Lac-Saint-Jean.
« On a pris de la notoriété et on est devenus plus présents dans l'espace public. Marie-Josée a emmené un côté humain à la Chambre de commerce, une authenticité. Les gens l'ont beaucoup senti », a fait valoir Carl Côté, ajoutant qu'un appel de candidatures sera lancé, au cours des prochains jours, pour trouver le prochain directeur général. La responsable des communications et chargée de projet, Jo-Annie Larocque, qui travaillait autrefois aux côtés de l'ex-député Stéphane Bédard, a elle aussi parlé d'une grosse perte pour son organisation.
« Marie-Josée est venue me chercher deux semaines après mon accouchement. C'est une personne qui a toujours fait preuve d'une grande ouverture. Elle travaillait beaucoup en coulisses et a réussi à bâtir des liens de confiance avec beaucoup de gens. Elle était très proactive », a-t-elle noté.
Choix de famille
Le retour aux sources de Marie-Josée Morency est motivé par le choix de son amoureux, le Dr François Lefebvre, d'aller pratiquer au privé dans la région de Québec. L'orthopédiste « s'est choisi », comme le dit sa conjointe, qui assure qu'elle « s'est choisie » elle aussi en faisant ce qu'il y a de mieux pour sa famille.
« Nos enfants de 16 et 17 ans sont très ouverts sur le monde. Ils veulent faire de hautes études et se rapprocher des grands centres. On était rendus là. Pour la première fois de ma vie, je me lance un peu dans le vide. Mais je ne pense pas rester inactive très longtemps. Ce n'est pas gênant de choisir la famille. Je veux être là pour eux », a déclaré la directrice générale sortante, qui a remporté le prix de cadre de l'année l'an dernier, un titre décerné par la Fédération des chambres de commerce du Québec. Marie-Josée Morency poursuivra son engagement au conseil d'administration d'Hydro-Québec. Elle a aussi la ferme intention de continuer de faire confiance à la vie.