Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Marie Brunelle fera la lutte à Marc Bouchard.
Marie Brunelle fera la lutte à Marc Bouchard.

Marie Brunelle dans le district 11: en politique de mère en fils

Laura Lévesque
Laura Lévesque
Le Quotidien
Article réservé aux abonnés
Chicoutimienne d’adoption depuis maintenant sept ans, Marie Brunelle briguera le siège #11 du conseil de ville de Saguenay aux prochaines élections municipales.

La femme d’affaires retraitée fera la lutte à Marc Bouchard, représentant de l’ERD dans ce district de Chicoutimi. Celui-ci a récemment confirmé qu’il sollicitera un second mandat en novembre prochain.

« Chicoutimi, j’y viens depuis 20 ans. Mais j’ai déménagé pour de bon il y a 7 ans pour me rapprocher de ma famille, mon fils. La politique m’a toujours intéressée. Je suivais de près la politique dans les Cantons-de-l’Est (sa région natale). J’ai été approchée plus jeune pour faire de la politique, mais avec de jeunes enfants, ce n’était pas le bon moment pour moi. »

2021 est maintenant ce bon moment pour celle qui est demeurée copropriétaire d’un laboratoire. Et elle peut compter sur l’aide de son fils, Simon-Olivier Côté, pour l’aider dans sa campagne.

« Il est mon agent officiel », lance-t-elle, visiblement heureuse de partager cette passion avec son fils, actuellement conseiller municipal à Saguenay.

« Je suis à la retraite depuis 2020 et, dans ce contexte, je m’engage à être disponible à temps plein pour mobiliser le plus grand nombre de mes concitoyens du district afin de créer des activités et des projets de nature sportive et culturelle. Des activités qui pourraient être associées, par exemple, au magnifique Parc de la Rivière-du-Moulin et ailleurs. Je crois sincèrement que je peux travailler en permanence pour améliorer d’une façon significative la qualité de la vie au quotidien. »

Marie Brunelle a déposé officiellement son bulletin de candidature comme conseillère municipale, il y a quelques jours. La plateforme électorale de Marie Brunelle sera disponible sous peu et mise à l’épreuve devant les citoyens pendant la campagne. « J’ai tellement hâte de faire du porte-à-porte. De manière sécuritaire, bien sûr, mais je veux aller à la rencontre des gens. »