Le conseiller municipal Marc Pettersen

Marc Pettersen aimerait ramener le Carnaval

Le conseiller municipal Marc Pettersen souhaite le retour, dans son secteur, d’un festival calqué sur le modèle du défunt Carnaval-Souvenir.

Quatorze ans après que Saguenay eut sonné le glas de l’événement à saveur historique pour le remplacer par les Hivernades, l’élu croit qu’il y a lieu de revoir la formule.

D’emblée, le conseiller Pettersen précise que l’édition 2018 des Hivernades aura lieu comme prévu. Il explique que des doutes ont subsisté dans la tête des organisateurs et de certains citoyens dans la foulée de la révision, par l’administration Néron, du processus d’octroi de subventions à divers organismes et événements. Dans ce dossier, on se souviendra que l’ex-directrice de cabinet de Jean Tremblay, Francyne T. Gobeil, avait été nommée au poste de coordonnatrice du programme de dons et subventions de la Ville. Elle a toutefois été remerciée avant les Fêtes et l’analyse des demandes de soutien financier se fait dorénavant selon des critères précis définis dans une grille d’analyse. 

Dans cet esprit, d’aucuns ont pu croire que les Hivernades étaient menacées, ce qui n’est pas du tout le cas, affirme le conseiller. Il assure que l’organisation aura l’enveloppe d’environ 50 000 $ nécessaire à la tenue de la mouture 2018. Du même souffle, Marc Pettersen fait part de son désir d’assurer la pérennité du festival qui anime le parc de la Colline et de le bonifier.

« Il y a de l’intérêt pour faire revivre le Carnaval-Souvenir dans le futur. Il y a aussi un désir qu’on ait un festival qui ne soit pas uniquement associé à des jeux gonflables pour les enfants. Une chose est sûre, je veux que ce soit bonifié et qu’on puisse profiter de tout ce qu’on a autour, comme les sentiers du parc des Mille lieux de la Colline et de tous les investissements qu’on réalise au parc de la Colline », a fait valoir l’échevin. Il mentionne que Saguenay a injecté 150 000 $ pour le développement du parc et qu’il a lui-même investi autour de 70 000 $ en provenance de son enveloppe de quartier pour améliorer les infrastructures.

Pour tout le monde

La formule des Hivernades cible principalement les jeunes familles. 

Marc Pettersen estime qu’un événement inspiré du défunt Carnaval-Souvenir, lequel battait son plein sur les deux rives et qui tenait aussi des activités à Jonquière et La Baie, pourrait attirer davantage de festivaliers dans son secteur.

Bien que le Carnaval-Souvenir ait cessé d’exister en 2004, certains événements phares rattachés au festival, comme la Course des Pichous, le Chantier du père Alex, le procès à l’ancienne, l’opérette et le bal du commandant, ont traversé les époques.