La firme Méthodex procède aux travaux d’excavation et de dynamitage du roc.

Manoir Champlain: un autre agrandissement

Après plusieurs semaines d’attente, la direction du Manoir Champlain a en mains tous les permis nécessaires à l’ajout d’une d’une nouvelle aile ayant pignon sur la rue Racine qui abritera 53 nouveaux appartements pour des personnes en perte d’autonomie nécessitant des soins.

Le directeur général de l’établissement destiné aux personnes âgées, Dany Tremblay, a confirmé que plus aucun obstacle ne se dresse pour l’ajout de la nouvelle aile d’environ 30 000 pieds carrés répartie sur trois étages.

Le directeur affirme que le Manoir Champlain comprend actuellement 320 appartements pour personnes autonomes auxquels s’ajoutent 59 appartements en ressources intermédiaires et deux appartements en post-opératoire en vertu d’un contrat qui le lie au Centre intégré universitaire de santé et services sociaux (CIUSSS) du Saguenay-Lac-Saint-Jean. Un groupe de 29 appartements offre des soins personnalisés à sa clientèle. « On va de l’avant avec ce projet d’expansion en fonction de la demande de la clientèle. La demande est là », explique-t-il.

Les nouveaux appartements avec soins privés qui seront offerts par des préposés aux bénéficiaires seront des 1 et 1/2 meublés ou non, selon la volonté des clients, disposant d’une salle d’eau et d’une douche spécialement adaptées pour cette clientèle, explique-t-il.

Dany Tremblay, directeur général du Manoir Champlain, a annoncé le début de construction d’une nouvelle aile qui comprendra 53 nouveaux appartements avec soins pour personnes en perte d’autonomie.

L’ajout de la nouvelle aile à ossature d’acier et de béton permettra à l’ensemble des clients du Manoir Champlain d’accéder à une terrasse aménagée sur le toit d’environ 200 pieds par 50 pieds offrant une vue sur la rivière Saguenay et dans les deux directions de la rue Racine.

Le Manoir Champlain embauche actuellement 127 employés et à l’ouverture de la nouvelle aile en juin 2019, selon le calendrier des travaux planifiés, il sera nécessaire d’ajouter une vingtaine de personnes à la liste de paye.

Intégration
M. Tremblay a mentionné que la direction a travaillé en étroite collaboration avec les services de la Ville, l’architecte Luc Gauthier, de l’entreprise Les Maîtres d’œuvre, afin d’intégrer avec minutie le nouvel immeuble à l’environnement existant de la rue Racine. « La hauteur de l’immeuble ne dépassera pas celle de l’immeuble voisin occupé par la firme Gauthier et Bédard. Le pourcentage de fenestration, le choix et la couleur des matériaux ont fait l’objet de discussions », explique M. Tremblay.

En ce qui a trait à l’information à l’effet que des espaces commerciaux et de bureaux aient pu être aménagés en façade, M. Tremblay affirme qu’il y a eu des pourparlers, sauf qu’ils sont arrivés à la conclusion que la vocation générale de l’immeuble ne se prêtait pas à ce type d’aménagements.

La nouvelle aile devrait avoir cette apparence à partir du point de vue de la rue Racine selon la représentation artistique de l’architecte.

Les travaux de construction ont été confiés à l’entrepreneur général Méthodex qui poursuit présentement des travaux d’excavation et de dynamitage du roc à faible puissance pour ne pas endommager les immeubles voisins.

Les sommes nécessaires à la construction de la nouvelle aile devraient être connues plus tard dans le mois puisque les soumissions pour l’assemblage de la structure d’acier devraient être ouvertes mardi.