Manoir Champlain: le conflit est réglé

Après plusieurs mois de négociations, les 110 employés du Manoir Champlain de Chicoutimi ont accepté mercredi l’entente de principe intervenue avec l’employeur la semaine dernière.

Selon Annie Potvin, présidente du local 298 affilié au Syndicat québécois des employés de service (FTQ), la nouvelle convention a été entérinée à 76 %. L’intervention d’un conciliateur le 3 octobre a permis de faciliter le règlement de l’entente.

La nouvelle convention collective prévoit des hausses de salaire de 75 cents par année pour chacune des cinq années de la convention collective.

Mme Potvin a précisé que les employés profiteront également d’une baisse de la durée des échelons salariaux, ce qui permettra de toucher des hausses annuellement. Des améliorations s’appliqueront aussi en ce qui a trait aux primes de soir, de nuit et de fin de semaine.

Rappelons que le règlement survient après quelques jours de grève déclenchée l’été dernier.