Le prix moyen pour une maison de luxe est de 373 000$ dans la région métropolitaine de Saguenay.

Maisons de luxe abordables

La région métropolitaine de recensement (RMR) de Saguenay se démarque avec ses faibles coûts en immobilier de luxe. Le prix d’une de ses résidences commence à 373 000 $, comparativement à 965 000 $ pour Montréal, la région la plus inabordable.

Dans la dernière étude sur le marché des maisons de luxe, la firme JLR, spécialisée en analyse du marché immobilier, classait la RMR de Saguenay comme l’un des endroits où les coûts d’acquisition pour une maison luxueuse sont les plus abordables.

Pour qu’une maison unifamiliale soit considérée de luxe, il faut qu’elle soit classée parmi les 3 % des habitations les plus chères sur le marché, soit dans le 97e percentile.

Ce prix a beaucoup varié dans les dernières années. Le prix a connu une hausse de 11 % entre 2012 et 2017. Dans la dernière année seulement, le coût a grimpé de 5 %.

Un gonflement encore plus important a été remarqué pour les résidences ultra-luxueuses. Pour avoir ce titre, elles doivent se retrouver dans le 99e percentile, soit dans le 1 % des maisons les plus coûteuses de la région. Entre 2012 et 2017, le prix de ces résidences a augmenté de 20 % dans la RMR de Saguenay, qui inclut Saguenay et les municipalités environnantes.

Ce qui explique ce gonflement est le manque de terrain dans les espaces les plus désirés. « Dans les régions moins populeuses, les propriétés plus chères se situent souvent sur des terrains fortement convoités comme les bords de l’eau. Encore là, le nombre de terrains disponibles répondant à ces caractéristiques est limité, ce qui réduit la quantité de nouvelles unités pouvant être ajoutées au marché. Par conséquent, l’offre dans ce marché croît plus faiblement que celle pour l’ensemble des propriétés, ce qui pousse les prix à la hausse », a expliqué JLR dans son étude.

Sur Centris, un site spécialisé en vente de maisons qui comprend les inscriptions de 13 000 courtiers québécois, il y a près de 200 maisons classées dans le 97e percentile qui sont à vendre dans l’ensemble de la région. Ces maisons se retrouvent en majorité au Lac-Saint-Jean, un secteur exclu de l’étude de JLR. D’ailleurs, la municipalité de Saint-Gédéon semble très populaire.

Sept résidences à vendre affichent un prix au-dessus de 800 000 $, et seulement trois atteignent 1 M $. La barrière psychologique du million semble faire son effet puisque trois maisons se retrouvent dans la tranche des 900 000 $, dont une à 995 000 $. La plus chère, à Alma, affichée à 1 750 000 $, est située sur une île. Le domaine qui est situé à une dizaine de minutes du centre-ville d’Alma est accessible par pont. La multiplication des plates-formes de vente oblige les acheteurs à diversifier leurs recherches. Le site Web de Duproprio présente d’autres propriétés millionnaires. Une résidence de Chicoutimi en vente au montant de 1 250 000 $ s’y retrouve, tout comme une résidence Labrecque vendue au montant de 1 200 000 $.