Maintenant le Festival du fromage et du terroir

Assurément, le fromage est à Saint-Prime ce que les bleuets sont à Dolbeau-Mistassini et le Red Champagne au Saguenay-Lac-Saint-Jean. Devenu un incontournable pour plusieurs amateurs, le Festival du fromage ajoute les produits du terroir à son menu, ainsi que plusieurs nouveautés que les gourmands pourront découvrir du 17 au 19 août prochain. Le changement est tellement ancré que l’événement change de nom pour désormais devenir le Festival du fromage et du terroir.

Rencontrée dans ses bureaux à l’hôtel de ville de Saint-Prime, la coordonnatrice Lise Harvey témoigne d’une semaine on ne peut plus chargée à l’approche de l’événement. Voilà plusieurs mois que Mme Harvey et son équipe travaillent à faire de la cinquième édition du festival un véritable festin culinaire qui en fera saliver plus d’un.

Contrairement à la croyance populaire, il semblerait que le recrutement des exposants soit une tâche des plus ardues, puisque ces derniers sont souvent sollicités par l’ensemble des acteurs de la région et doivent donc faire une sélection des activités auxquelles ils souhaitent s’affilier ou encore, leur petite production ne leur permette pas de prendre part à un tel événement. Parmi les solutions envisagées, le comité a finalement fait le choix d’ajouter les produits du terroir au menu du festival pour aller chercher une plus grande diversité d’exposants pour satisfaire la population.

« C’est certain que ce qui est le plus difficile dans l’organisation d’un événement comme le Festival du fromage et du terroir, c’est le recrutement des exposants. Sans exposant, on se retrouve sans festival, donc oui, ajouter les produits du terroir découle d’un souci d’aller chercher davantage de diversité. Mais surtout, tout ce qu’on mange part de la terre et c’est ce qui explique notre envie de souligner le terroir de chez nous. »

La coordonnatrice du Festival du fromage et du terroir, Lise Harvey, promet un véritable festin culinaire.

En plus de l’ajout du terroir au menu du festival et de maintenant faire partie de l’Association des marchés publics du Québec, un nouveau partenariat a aussi été créé avec l’Association des fêtes gourmandes du Saguenay-Lac-Saint-Jean pour assurer une diversité et un plus grand nombre d’exposants.

Pour cette cinquième édition qui s’annonce haute en couleur, Gervais Laprise, directeur général par intérim de la Table agroalimentaire du Saguenay-Lac-Saint-Jean, agira à titre de président d’honneur. Entre autres choses, il sera le principal responsable de la tenue du premier concours Albert-Perron, un concours où les fromagers de la région pourront s’affronter pour déterminer le meilleur fromage dans trois catégories, soit cheddar vieilli, pâte molle et pâte ferme croûte lavée. Le public aura aussi l’occasion de voter pour le meilleur fromage en grains en procédant à une dégustation à l’aveugle.

À quelques jours de la tenue du festival, Lise Harvey a préféré taire la liste des exposants présents cette fin de semaine puisqu’elle s’attend encore à recevoir quelques inscriptions de dernière minute.

Chose certaine, il y en aura pour tous les goûts alors qu’une vingtaine de kiosques présenteront des fromageries, vignobles, microbrasseries d’ici et même la nouvelle mascotte du festival, encore sans nom pour le moment.

L’entrée sur le site est gratuite et les curieux pourront se procurer une série de 20 coupons de dégustation au prix de 20 $.