Le Quotidien
Rencontrés le lendemain du Boxing Day, plusieurs employés de commerces de détails affirmaient que la clientèle du temps des Fêtes manque de savoir-vivre.
Rencontrés le lendemain du Boxing Day, plusieurs employés de commerces de détails affirmaient que la clientèle du temps des Fêtes manque de savoir-vivre.

Magasinage des Fêtes: quand les clients oublient leurs bonnes manières

Émilie Morin
Émilie Morin
Le Quotidien
La fin imminente du temps des Fêtes signifie également la fin d’une période particulièrement achalandée pour le commerce de détail. Si Noël se veut davantage une fête de réjouissance, d’amour et de paix, ça ne semble pas être ce qui est prôné par la clientèle des magasins. Près d’une quinzaine d’employés ont accepté de livrer, sous le couvert de l’anonymat, leurs impressions en ce qui a trait à l’attitude de la clientèle. Sans être unanimes, les commentaires recueillis laissent penser que les consommateurs ont encore bien du travail à faire avant que les valeurs de Noël les suivent dans leur magasinage.