La candidate du Parti vert dans Chicoutimi–Le Fjord, Lynda Youde, a confirmé sa candidature, mercredi, accompagnée de partisans et de membres de sa famille.

Lynda Youde promet du concret

La candidate du Parti vert du Canada dans Chicoutimi–Le Fjord, Lynda Youde, n’entend pas seulement s’opposer aux grands projets industriels mettant en valeur les énergies fossiles lors de la prochaine campagne électorale. Elle souhaite aussi proposer des mesures vertes favorisant la création d’emplois.

Celle qui se présente pour une seconde fois à l’élection fédérale pour le parti dirigé par Elizabeth May a annoncé officiellement sa candidature, mercredi, à la Place du citoyen, accompagnée de quelques partisans et des membres de sa famille.

La détentrice d’une maîtrise en environnement et résidante de Saguenay a déclaré que la région doit s’engager contre la lutte aux changements climatiques, et c’est pourquoi elle s’engage à supporter les citoyens qui remettent en question les nombreux projets industriels menaçant l’intégrité du fjord du Saguenay. Elle entend être candidate pour faire la promotion d’un avenir choisi par la population avec tous ses potentiels, estimant qu’il est possible de créer des emplois durables pour les générations à venir.

Elle affirme que l’utilisation de la bioénergie, la construction de minibarrages hydroélectriques mettant à contribution les communautés locales, l’implantation de mesures d’économie d’énergie pour les propriétaires d’immeuble résidentiel, la récupération de matières recyclables et le développement de l’informatique et de la robotique sont des mesures à prioriser dans le cadre d’une économie verte sous un gouvernement du Parti vert.

Mme Youde croit que l’implication des jeunes contre la lutte aux changements climatiques sera un terreau fertile en prévision de son élection comme députée.

La jeune retraitée depuis janvier 2019 est impliquée depuis 2014 au sein du comité régional du Mouvement démocratie nouvelle, qui vise à modifier le mode de scrutin au fédéral et au provincial.