Le nouvel immeuble résidentiel de 13 étages prendrait place près de l’OTL.

Lux Gouverneur revient à la charge

Après une première tentative effectuée au début de la décennie 2010, Lux Gouverneur revient à la charge avec un investissement majeur visant la construction d’une tour résidentielle de 13 étages qui renfermera 376 logements sur le terrain d’OTL Gouverneur ayant pignon sur le boulevard Talbot, à Chicoutimi.

La nouvelle n’a pas fait l’objet d’une annonce médiatique officielle, mais a été divulguée par le directeur général d’OTL, Gilles Camps, lors d’une activité 5 à 7 à laquelle ont participé plusieurs personnes.

Depuis, le projet a continué de cheminer, de sorte qu’au début décembre, le Service d’urbanisme de Saguenay a procédé à l’émission du permis de construction, une information confirmée par le cabinet de la mairesse Josée Néron, via son porte-parole Stéphane Bégin.

Selon les informations rendues disponibles en lien avec le permis émis pour la somme de 75 400 $, la nouvelle mouture du projet comprendra 352 logements en formule studio, des appartements 31/2 à 51/2 et des penthouses, en plus de 24 chambres. L’immeuble sera muni d’ascenseurs ainsi que de plusieurs services. Des espaces pour un cabinet de médecin, une pharmacie, une salle de cinéma, une piscine-spa et des allées de quilles sont projetés. Le promoteur dispose de six mois pour entreprendre les travaux de construction.

La location de ces appartements de luxe comprendra poêle, réfrigérateur, laveuse et sécheuse.

Le nouvel immeuble prendrait place près de l’OTL, du côté du Canadian Tire, où seront prévus des stationnements souterrains répartis sur deux étages.

Chez Lux Gouverneur, on nous a indiqué qu’un bureau de location ouvrira bientôt ses portes à même l’hôtel, où sera exposée une maquette du futur immeuble. Le promoteur dresse présentement une liste des clients potentiels.

Selon le calendrier établi, la nouvelle tour devrait recevoir ses premiers locataires en 2022.

L’arrondissement de Chicoutimi n’en est pas à une première annonce d’un investissement immobilier d’importance.

Rappelons que celle faite par Groupe Réseau Sélection sur l’ancien site du restaurant Le Deauville a avorté à la suite d’un problème technique relié à la présence d’une canalisation souterraine.