L’usine Norbord à Chambord est vendue

Louis Tremblay
Louis Tremblay
Le Quotidien
La relance de l’usine de panneaux OSB de Chambord est de nouveau incertaine alors que le géant des pâtes et papiers de l’Ouest canadien West Fraser a conclu l’acquisition de l’entreprise Norbord, qui compte dix-sept usines en Europe, aux États-Unis et au Canada, pour la somme de 4 G$.

La nouvelle a été annoncée à Toronto par le site BNN Bloomberg, jeudi.

Le président et chef de la direction de West Fraser, Raymond Ferris, a déclaré dans le communiqué officiel que cette transaction allait permettre à l’entreprise d’apporter un complément dans les gammes de produits du bois qu’elle produit et met en marché en Amérique du Nord.

Norbord avait procédé à l’acquisition de l’usine de Chambord en réalisant un échange avec Louisiana Pacific (LP) afin de profiter de la relance de la construction résidentielle aux États-Unis. L’usine de Chambord, qui produit des panneaux de type OSB, avait besoin d’une importante cure de jeunesse pour améliorer sa performance environnementale ainsi que ses équipements de production.

À LIRE AUSSI: La relance de Norbord se fait toujours attendre

Le projet de modernisation initial de Norbord était de l’ordre de 70 M$. Norbord avait fait l’acquisition de plusieurs milliers de mètres cubes de bois en vue de la relance. L’inventaire a finalement été vendu à l’usine de papier Domtar de Windsor. Le conseil d’administration de Norbord n’avait pas encore pris de décision quant à une date de relance de la production de panneaux au Lac-Saint-Jean. Norbord avait toutefois débuté certains travaux de voirie forestière en vue d’entreprendre la récolte de feuillus.

Louisiana Pacific a procédé à la fermeture de l’usine de Chambord en 2008 en raison de l’effondrement du marché de la construction résidentielle. L’échange d’usine avec Louisiana Pacific a eu lieu le 28 octobre 2016. Louisiana Pacific avait obtenu en échange une usine de panneaux de Val-d’Or.

Norbord avait justifié cet échange en raison de la grande capacité de production de panneaux. Elle est estimée à 470 millions de pieds carrés et l’autre caractéristique était la proximité des marchés d’exportation dans l’Est des États-Unis.

Selon la dépêche de l’agence Bloomberg, il s’agit d’une transaction survenue au terme d’une négociation entre les deux entreprises.