Le travail de quatre personnes importantes au développement de l’UQAC a été souligné alors que la médaille du Réseau de l’Université du Québec leur a été remise. Sur la photo: le représentant d’André Desgagné, Florent Villeneuve, l’épouse de feu Bernard Angers, Monique Caron, la rectrice de l’UQAC, Nicole Bouchard, la représentante du réseau de l’Universités du Québec, Isabelle Boucher et Guy Wells. ­

L’UQAC reconnaît l’apport de ses bâtisseurs

L’apport de quatre acteurs importants au développement de l’UQAC a été souligné par le Réseau de l’Université du Québec. André Desgagné, Bernard Angers, Monique F. Leroux et Guy Wells ont obtenu la médaille du Réseau de l’Université du Québec à l’occasion de son 50e anniversaire.

La cérémonie s’est déroulée lors de la soirée reconnaissance 2018, qui se tenait mercredi, au centre social de l’UQAC en présence de plus d’une centaine de partenaires et donateurs.

Le Réseau de l’Université du Québec souhaite, à travers cette reconnaissance, souligner l’engagement de ces personnes qui ont contribué au développement de l’UQAC.

André Desgagné, qui fut le premier recteur, a dirigé les premières constructions de l’UQAC au cours de son mandat de cinq ans. À l’époque, l’orphelinat est devenu le premier pavillon universitaire de l’UQAC. De son côté, le recteur de 1993 à 2001, Bernard Angers, est à l’origine notamment de la première campagne majeure de financement pour l’UQAC. Alors qu’elle était présidente d’honneur de la campagne de développement UQAC/FUQAC 2008-2013, Monique F. Leroux a permis d’amasser une somme de 24 M $ alors que l’objectif initial était de 15 M $. Par ailleurs, Guy Wells qui est le président de la Fondation de l’UQAC (FUQAC) depuis 15 ans a permis, lors de son mandat, d’augmenter les actifs de la fondation de près de 6,4 M $. Pendant cette période, la fondation distribuait des bourses et des subventions représentant une somme de plus de 5,1 M $.