Les étudiants devront terminer la session d’hiver à l’UQAC par l’entremise, notamment, de cours en ligne.

L’UQAC maintient les cours pour la session d’hiver

L’Université du Québec à Chicoutimi (UQAC) maintient les cours pour la session d’hiver 2020. Les quelque 6000 étudiants devront donc se remettre aux études au cours des prochains jours, par l’entremise de formation en ligne et de divers travaux. Une décision qui «manque de respect» envers les étudiants, estime le MAGE-UQAC, qui avait réclamé la suspension de la session et la reconnaissance des crédits sans note finale.

«Il est inconcevable pour nous que l’UQAC ait pris des décisions en écartant l’avis de notre association étudiante, avis qui reflète les témoignages que nous avons reçus depuis le début de la crise sanitaire. Les étudiant.e.s, après tout, sont au coeur de la mission et de l’existence même des universités et des activités d’enseignement, ce qui ne devrait pas être oublié. Il est certain que nous ne pouvons accepter un tel manque de respect», a publié le MAGE-UQAC, sur sa page Facebook, laissant entendre qu’ils n’en resteront pas là.  

La Commission des études a en effet accepté, jeudi, le plan de mesures exceptionnelles de continuation des activités académiques pour le trimestre d’hiver.

La date officielle de reprise des cours est fixée au 6 avril. Toutefois, les professeurs et chargés de cours en mesure de poursuivre leurs enseignements à partir du 30 mars pourront le faire à la condition que le plan de continuité soit transmis aux étudiants et aux directions de programmes deux jours à l’avance. La fin du trimestre est toujours prévue le 28 avril 2020. Pour les programmes qui ne pourront terminer au 28 avril, il y aura possibilité d’obtenir des délais supplémentaires.

«Nous vivons actuellement un contexte sociosanitaire sans précédent. Nous partageons tous les mêmes préoccupations dans ce contexte inédit et sans repères», a exprimé la rectrice Nicole Bouchard.  

«Nous avons la conviction d’avoir tout mis en œuvre pour répondre au mandat qui nous a été octroyé à titre de services essentiels et à l’appel du ministre de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur qui nous invite, dans une communication reçue cet après-midi (jeudi), à faire preuve de flexibilité, de créativité et d’adaptation pour offrir dans les meilleurs délais une formation accessible et qualifiante aux étudiants afin qu’ils puissent terminer leur trimestre d’hiver 2020.»

Il sera désormais possible pour un professeur ou chargé de cours de modifier son système de notation afin d’adopter la notation Succès ou Échec. 

Si un étudiant se trouve dans l’incapacité de suivre les enseignements en ligne faute de matériel informatique ou pour d’autres raisons liées au contexte de pandémie, mais qu’il désire terminer le cours au-delà de la date de fin du trimestre d’hiver 2020, le délai pour passer de la note Incomplet à Échec sera exceptionnellement prolongé jusqu’au 31 août 2020.

«Malgré les dispositions indiquées ci-haut, il y aura inévitablement des cas individuels d’exception. Tout cas d’exception devra être préalablement approuvé par la direction de programmes concernée afin d’assurer l’équité entre les cours offerts au sein d’un même programme et dans le respect réglementaire. En cas de litige la direction de programmes fera appel au Décanat des études», a tenu à prévenir la direction de l’UQAC.

L’étudiant qui ne souhaite pas ou qui n’est pas en mesure de poursuivre ses études sera considéré comme ayant abandonné le cours sans remboursement et sans mention d’échec.