Les résultats ont été divulgués au conseil d’administration mardi après-midi.

L’UQAC enregistre un surplus de 4,3 M $

À la lumière des états financiers préparés par le Vérificateur général du Québec (VGQ), l’Université du Québec à Chicoutimi (UQAC) enregistre un surplus de 4,3 millions $ pour l’exercice 2018-2019.

Ces résultats ont été divulgués au conseil d’administration de l’institution lors d’une réunion tenue mardi après-midi.

Selon les informations fournies par Dominique Biron, vice-rectrice aux Affaires administratives de l’UQAC, l’institution a fait l’objet pendant cet exercice et le prochain d’une vérification par le VGQ, de sorte que c’est à lui qu’est revenue la tâche de préparer les états financiers 2018-2019.

Mme Biron a mentionné qu’il s’agit d’une opération de vérification normale dans le cadre d’une tournée des institutions, étant donné que le gouvernement n’a pas l’habitude d’inscrire à son bilan la liste des comptes de ses créatures.

Sans affirmer que l’UQAC « nage dans l’argent », la vice-rectrice à l’administration, Dominique Biron, croit que l’institution a davantage les moyens de ses ambitions.

Elle a mentionné que le rapport produit par le VGQ démontre une saine gestion des fonds publics puisque seulement huit recommandations d’ordre mineur ont été produites, dont cinq uniquement pour la gestion des technologies informatiques (TI).

Invitée à expliquer le surplus de 4,3 millions $, Mme Biron affirme qu’il vient du fait que Québec a annoncé un devancement de remise de fonds de 1,4 million $ en mars dernier, juste avant la fin de l’année financière. Les règles financières auxquelles est soumise l’UQAC obligent à rendre disponible l’argent dans un fonds interne d’investissements plutôt que dans le fonds de roulement. En ce qui a trait à l’autre part de surplus de 2,9 millions $, il s’explique par des soldes de différents postes du budget de 137 millions $. Une tournée budgétaire effectuée en août et septembre à travers les départements et parmi les vice-recteurs a permis d’établir les besoins de financement.

Exercice 2019-2020

Le conseil d’administration a eu l’occasion de prendre connaissance de la révision budgétaire de l’automne qui démontre qu’avec 1500 étudiants internationaux inscrits en septembre, soit 206 de plus, l’UQAC a vu ses revenus croître de 943 000 $. Cette hausse a toutefois été entachée par la perte de 242 étudiants québécois.

Sans affirmer que l’UQAC « nage dans l’argent », la vice-rectrice à l’administration conclut que l’institution a davantage les moyens de ses ambitions.