Frédéric Bouchard et sa conjointe Émilie Fortin travaillent à temps plein pour l'entreprise.

Ludoca pense à l'exportation

Un entrepreneur originaire de Jonquière souhaite percer le marché international des jeux de société après avoir lancé son entreprise, Ludoca, en 2012.
Frédéric Bouchard a travaillé pendant six ans comme ingénieur. C'est d'ailleurs pour faire ses études de génie qu'il a quitté la région, à l'âge de 20 ans. Lorsqu'il s'est retrouvé sans emploi, en 2012, il a décidé de lancer sa propre entreprise. « Je voulais être entrepreneur, mais je ne savais pas encore que j'allais faire des jeux de société. C'est venu naturellement lorsque je me suis rendu compte qu'il y avait là des opportunités d'affaires et que je pourrais en plus combiner le tout à ma passion pour les jeux. »
Son jeu Rockoman s'est retrouvé dans le guide des jeux et jouets du Protégez-vous. L'homme qui habite maintenant Beauport a aussi lancé Gouggy. Ses deux jeux sont maintenant disponibles chez 70 détaillants à travers le Québec, dont à la Cartomanie à Jonquière, aux boutiques Galerie du jouet de la région, à la Boutique Lydie de Chicoutimi-Nord et dans les Uniprix de Roberval et Chambord.
« On en vend beaucoup, et les ventes ont énormément augmenté au cours de la dernière année. Depuis cette année, d'ailleurs, ma conjointe travaille également à temps plein dans l'entreprise. »
M. Bouchard est le créateur, l'éditeur et le distributeur de Ludoca, qui est toutefois fabriqué en Chine. « On souhaite dans un avenir rapproché ramener la fabrication au Québec. »
Gouggy est traduit dans sept langues par des traducteurs agréés.
« On vise la France en premier et le reste du Canada. Nous allons voir avec les distributeurs que nous allons trouver. »
Dans les prochains mois, un troisième jeu devrait également être mis en vente par l'entreprise.