Lucien Boivin mise sur son bilan et de nouvelles idées pour se faire réélire.

Lucien Boivin mise sur son bilan

Le maire sortant de Saint-Prime, Lucien Boivin, mise sur son bilan et ses nouvelles idées pour se faire réélire.

« J’avoue que j’ai été un peu surpris de me retrouver en élection, surtout avec tout ce que nous avons accompli le conseil et moi. C’est la démocratie et je suis prêt à faire campagne », a-t-il affirmé lors d’un entretien avec Le Progrès.

Lucien Boivin est très fier d’avoir réussi à trouver une nouvelle vocation à l’édifice des Industries Tanguay qui se détériorait. « Aujourd’hui, il y a sept entreprises dans cet incubateur. Cette réalisation a dynamisé notre activité économique. C’est stimulant pour la suite », a-t-il mentionné.

Après la réalisation du développement immobilier du Club de Golf Saint-Prime-sur-le-lac, le maire va accompagner un promoteur qui développe 30 terrains en bordure du lac Saint-Jean. De plus, la municipalité va poursuivre le développement dans le quartier des Hirondelles. « La demande est très forte pour des terrains à Saint-Prime. Les jeunes familles veulent s’installer dans notre localité à cause de la qualité de vie, les services à proximité et notre bonne localisation entre Saint-Félicien et Roberval. Il faut donc poursuivre notre développement », déclare le maire sortant.

Projets

Parmi les projets qu’il entend concrétiser s’il est élu ; couvrir la patinoire extérieure d’un toit et ajouter 3 surfaces de Dek hockey. Ce projet évalué à plus de 1M$ se réalisera à condition d’obtenir une subvention gouvernementale et l’implication d’un partenaire privé.

Aussi, il propose de déménager la bibliothèque municipale dans l’église, ce qui rendrait son accès plus facile notamment pour les gens en fauteuil roulant.

Lucien Boivin souhaite, en collaboration avec la Commission scolaire du Pays-des-Bleuets, implanter une serre-école. « Nous sommes une municipalité nourricière et nous pourrions concrétiser un projet qui serait très formateur pour nos jeunes », a-t-il lancé.

Aussi, le conseil municipal table sur un projet de création d’une coopérative d’habitation pour personnes âgées de 24 logements.

Finalement, Lucien Boivin confirme que les travaux d’asphaltage dans les rangs et dans les rues vont se poursuivre s’il est élu.