Sept mois après la démission du directeur général du Collège d'Alma, Bernard Côté, c'est au tour de la présidente du conseil d'administration, Lucie Munger, de quitter son poste.

Lucie Munger démissionne au Collège d'Alma

Sept mois après la démission du directeur général du Collège d'Alma, Bernard Côté, c'est au tour de la présidente du conseil d'administration, Lucie Munger, de quitter son poste. Cette dernière a annoncé son départ dans une lettre transmise aux administrateurs, réunis lundi soir en assemblée.
Se trouvant à l'extérieur de la région, Mme Munger n'a pu assister à la séance du conseil qui avait été déplacée dans le calendrier, en raison de la grève.
Les rumeurs de démission circulaient depuis plusieurs mois. Une pétition réclamant son départ avait aussi été déposée par des étudiants. Dans la foulée du conflit entre la direction et le personnel, qui a affecté l'établissement pendant plus d'un an, les jeunes estimaient que Mme Munger ne remplissait pas adéquatement ses fonctions. Mais la présidente aura tenu jusqu'à la fin, car son mandat venait à échéance avant la fin de 2015.
Me Christian Gendron, administrateur depuis septembre, a été élu à la tête du Collège. Selon les informations obtenues par Le Quotidien, il n'y avait qu'une seule candidature sur la table.