Luc Chiasson sera élu par acclamation maire de Chambord.

Luc Chiasson sera maire de Chambord

Luc Chiasson deviendra maire de Chambord. Il a annoncé lundi sur sa page Facebook que son seul adversaire, l’ancien conseiller Gérard Lavoie, se retirait de la course. Il devrait donc être élu par acclamation, étant le seul candidat en lice pour succéder à Gérard Savard.

« M. Lavoie m’a annoncé cet après-midi son retrait de la course à la mairie de Chambord. J’ai apprécié ce geste très respectueux. Je tiens à le remercier pour sa participation à la vie démocratique. Je lui souhaite surtout la santé et de profiter pleinement de la vie », a-t-il écrit en début de soirée. Il a d’ailleurs reçu plusieurs messages de félicitations à la suite de cette publication, dont de la part de Lucien Boivin, actuel maire de Saint-Prime.

Contacté en soirée par Le Quotidien, il disait quand même avoir des émotions un peu partagées, car Gérard Lavoie lui a dit qu’il renonçait pour des raisons de santé. « Ç’a été une journée assez spéciale », a-t-il reconnu.

Luc Chiasson deviendra, sans doute, un des plus jeunes maires au Québec, alors qu’il est âgé de seulement 34 ans.

Il occupe un poste de chargé de projet au Conseil régional de l’environnement et du développement durable. Il conservera son emploi, bénéficiant d’un horaire flexible de la part de son patron. « J’ai heureusement un employeur très compréhensif », a-t-il poursuivi.

Le Chambordais est conseiller municipal depuis 2009, ayant été élu pour la première fois à 26 ans. Il sera rejoint par un autre jeune, alors que le conseiller William Laroche a été élu par acclamation à l’âge de 30 ans. « Je pense que c’est important que ma génération prenne sa place. On n’avait pas beaucoup de jeunes élus en bas de 35 ans », a-t-il raconté. Le bachelier de l’UQAC entend rester à l’écoute des citoyens comme il l’a toujours fait. « Les citoyens, ce sont mes patrons. Je suis là pour eux », a assuré celui qui devra maintenant s’habituer à se faire appeler Monsieur le maire !