L'OMH de Saguenay fusionne avec ceux de la MRC du Fjord

Au cours des prochains mois, l'Office municipal d'habitation de Saguenay fusionnera avec les onze OMH présents sur le territoire de la MRC du Fjord-du-Saguenay. Cette fusion s'inscrit dans le sillage de la loi 83 visant à faire passer le nombre d'organismes de 538 actuellement à une centaine à travers la province.
Le nouvel OMH portera le nouveau nom d'Office d'habitation Saguenay-Le-Fjord. Il intégrera 336 d'unités de logement réparties sur le territoire de la MRC qui s'ajoutent aux 3200 que gère présentement l'OMH de Saguenay avec ses 300 immeubles en plus d'un budget de 550 000 $.
Le maire de Saguenay, Jean Tremblay, accompagné du préfet de la MRC du Fjord-du-Saguenay, Gérald Savard, du député de Dubuc, Serge Simard, et de son collègue et adjoint parlementaire du ministre des Affaires municipales, Norbert Morin, en ont fait l'annonce, lundi matin, en soulignant que, pour la première fois dans la province, on assiste à un tel regroupement.
Discussion
Le maire Tremblay a mentionné que, depuis novembre dernier, la MRC du Fjord-du-Saguenay est en discussion avec l'OMH afin d'en arriver à ce résultat.
Cette fusion survient à la suite d'une demande qu'a logée la MRC auprès de l'OMH de Saguenay puisque ce dernier n'était pas ciblé par la loi 83.
Selon les informations fournies, une dizaine de travailleurs des OMH locaux changeront d'employeur aux mêmes conditions qu'avant la fusion. Certains OMH ne comptent qu'un ou deux employés alors que le directeur général des municipalités agit le plus souvent comme administrateur et homme à tout faire.
Le préfet Savard s'est montré rassurant pour les communautés touchées en mentionnant que les activités d'entretien, de conciergerie et la politique d'achat local seront privilégiées.
Invité à faire part des avantages que représente cette fusion, M. Gauthier a mentionné que le principal avantage est de permettre une réduction du nombre de conseils d'administration, une situation favorisée par la Société d'Habitation du Québec (SHQ) afin de faciliter la gestion de ce type d'organisme.
Personnel
Selon lui, les résidants devraient profiter également de la fusion puisque le nouvel OMH compte sur ses 50 membres du personnel, des travailleurs psychosociaux et des gens formés pour faire face à toutes sortes de situations.
Le député Serge Simard a salué la décision en déclarant qu'avec la désinstitutionnalisation dans le secteur de la santé, le vieillissement de la population, l'isolement des personnes, il devient important de regrouper les activités afin de prendre soin des personnes.
M. Simard précise que le nouvel OMH gérera des logements disséminés sur un territoire grand comme la Suisse.