Logement trouvé pour les sinistrés de Jonquière

Marc-Antoine Côté
Marc-Antoine Côté
Le Quotidien
Loge m’entraide disait souhaiter un petit « miracle », lundi, pour trouver un nouveau toit aux trois personnes s’étant retrouvées sans logement à Jonquière, à la suite de l’incendie du 10 octobre. Un souhait qui vient finalement d’être exaucé par l’Office municipal d’habitation de Saguenay.

Selon Adam Boivin, directeur général de l’Office municipal de l’habitation de Saguenay, le bureau de la ministre des Affaires municipales et de l’Habitation, Andrée Laforest, a placé « plusieurs appels » pour que les choses s’accélèrent.

Résultat des courses, les trois personnes sinistrées apposeront leur signature au bas d’un nouveau bail dès mercredi, si tout se passe bien, et pourraient bien emménager dans leur nouveau logement le jour même.

« On avait vu l’histoire dans les journaux, et on a eu un appel de la ministre pour voir si on ne pouvait pas faire quelque chose, explique Adam Boivin. On a ensuite réussi à entrer en contact avec Sonia Côté, coordonnatrice de Loge m’entraide, et elle nous a mis en contact avec les sinistrés. On a eu une discussion avec eux, on a vérifié leurs besoins, et on avait un logement de disponible à Jonquière qui y répondait, dans une certaine mesure. »

Si aucun 5 et demi n’était disponible dans le secteur, vu le faible taux d’inoccupation pour ce genre de loyers, le directeur général qualifie de « beau succès » la trouvaille de ce grand quatre et demi, qui se veut au prix du marché.

Surtout dans une situation de crise sanitaire, il était d’autant plus important à ses yeux de trouver une solution dans les plus brefs délais. Adam Boivin se réjouit à l’idée que ces personnes auront un « toit pour passer l’hiver ».

Rappelons que l’organisme Loge m’entraide avait lancé un appel aux propriétaires de logements de Jonquière, lundi, pour aider trois personnes ayant perdu leur logement, le 10 octobre, alors qu’un incendie a emporté l’immeuble de quatre logements où elles résidaient.