La coordonnatrice de Loge m’entraide, Sonia Côté, rencontrait la ministre Andrée Laforest, vendredi matin.

Loge m’entraide: une rencontre satisfaisante avec la ministre Andrée Laforest

La coordonnatrice de Loge m’entraide, Sonia Côté, est sortie satisfaite de sa rencontre avec la ministre Andrée Laforest, vendredi matin. Mais elle estime que la ministre a bien beau soulever ciel et terre, si la mairesse de Saguenay, Josée Néron ,refuse d’aider l’organisme, la coopérative d’habitation La Solidarité ne pourra pas voir le jour.

Sonia Côté rencontrait la députée de Chicoutimi et ministre de l’Habitation du Québec, Andrée Laforest, vendredi matin.

« Parmi les sujets discutés pendant la rencontre d’une heure, il a été question du projet de coopérative d’habitation La Solidarité que Loge m’entraide tente de fonder depuis 2013 dans l’arrondissement de Jonquière, secteur Kénogami, projet réclamé par 5600 signataires et 217 donateurs ayant versé à ce jour 175 120 $ », a expliqué Mme Côté, après la rencontre avec la ministre.

« Mme Laforest nous a expliqué qu’il était possible d’obtenir 12 unités de logements sociaux pour l’arrondissement de Chicoutimi. Nous apprécions les efforts de la ministre. C’est sûr que ces unités pourraient servir à fonder la coopérative d’habitation La Solidarité, mais on est encore loin de la coupe aux lèvres, car il manque un joueur majeur », a noté Sonia Côté.

En effet, selon Loge m’entraide, la bataille est loin d’être gagnée.

« On doit arriver à convaincre l’administration Néron de collaborer à la naissance de la coopérative d’habitation La Solidarité, sans quoi le projet ne pourra jamais voir le jour », a ajouté Sonia Côté.