Sonia Côté pose avec le deuxième chèque reçu du pape, via le Nonce apostolique, en moins d’un an.

Loge m’entraide reçoit un autre chèque du pape

En ouvrant son courrier, la coordonnatrice de Loge m’entraide, Sonia Côté, a failli tomber en bas de sa chaise. Pour la deuxième fois de son histoire, l’organisme qu’elle représente a reçu un appui financier du pape François, via le Nonce apostolique. Il leur a récemment envoyé un chèque de 3000 $, sans même qu’elle en fasse la demande.

« C’est vraiment d’une générosité débordante. C’est difficile de qualifier ce qui se passe. D’avoir reçu deux lettres et un don, c’était déjà exceptionnel. De recevoir un deuxième don... Je n’ai pas de mots », raconte Mme Côté en entrevue, encore sous le coup de la surprise.

Sonia Côté avait envoyé une courte lettre au pape en juin, sans demander d’argent, qui était accompagnée du journal interne de Loge m’entraide.

« On lui avait écrit pour donner des nouvelles pour le projet de coop. En même temps, on lui demandait de continuer de penser à nous dans ses prières. C’était un tout petit mot. »

La réponse obtenue de la part du Nonce apostolique au Canada, l’équivalent de l’ambassadeur du Vatican au Canada, a dépassé les espérances de Sonia Côté. Elle était accompagnée d’un chèque. « Comme signe de soutien et d’encouragement envers le généreux travail de Loge m’entraide et son effort pour aider à loger dignement des locataires appauvris de Saguenay, j’ai le plaisir de vous envoyer cette providence, un don de 3000 $ », a écrit Mgr Luigi Bonazzi.

Sonia Côté voit dans cette générosité la cohérence d’un homme qui passe de la parole aux actes.

« C’est quand même plus que des prières, c’est du concret. Ce qu’il prêche, il le fait. C’est fort comme cohérence d’évangile. On a beaucoup à apprendre du pape François », précise-t-elle.

Toute la correspondance envoyée par le Saint-Père est gardée précieusement et est exposée sur les murs de Loge m’entraide, pour que les visiteurs puissent admirer ces lettres hors du commun.

Le premier don du pape est arrivé dans les bureaux de Sonia Côté en août 2018. Il lui avait auparavant écrit deux fois.

La Solidarité

Ces 3000 $ s’ajoutent aux 175 000 $ déjà amassés par Loge m’entraide pour la construction de la coopérative d’habitation de 12 logements sociaux appelée La Solidarité qui, espère Sonia Côté, verra le jour à Jonquière.

Le seul appui qui manque est celui de Saguenay, selon la coordonnatrice, qui offre un refus « obstiné » au projet. Loge m’entraide aimerait recevoir de la Ville une aide financière de 70 000 $ par année pendant 10 ans et un congé de taxe de 25 ans pour La Solidarité.

Loge m’entraide mène présentement une sixième campagne de financement dont les résultats seront annoncés à l’automne.