Sonia Côté a partagé les mesures qu’elle aimerait que le prochain gouvernement fédéral s’engagent à appliquer.

Loge m’entraide réclame de l’ambition

La coordonnatrice de Loge m’entraide, Sonia Côté, demande des engagements ambitieux de la part du prochain gouvernement fédéral. Elle souhaiterait qu’il dédie 30 milliards $ pour le logement social sur 10 ans, qu’il mette en place un nouveau programme pour les HLM et qu’il maintienne « les subventions pour les logements fondés avant 1994 afin que les locataires à faible revenu continuent de payer 25 % de leur revenu pour se loger ».

Elle a partagé ces objectifs, dimanche, par voie de communiqué. Ceux-ci permettraient, selon elle, que les ménages du Canada soient enfin logés dignement. « Au Canada, [il y a] 1,12 million de ménages locataires, dont 244 120 au Québec et 2995 à Saguenay, [qui] ont des besoins impérieux de logement, vivant soit dans un loyer trop cher, trop petit ou en mauvais état », a-t-elle souligné.

Mme Côté a déjà rencontré, au mois de juillet, le chef du Bloc québécois ainsi que le chef du Parti conservateur afin de présenter ses demandes.

AbonnezvousBarometre

Ils lui ont tous les deux promis une deuxième rencontre lors de la campagne électorale et elle espère que les autres chefs fassent de même.

La coordonnatrice a également fait le bilan des quatre ans sous le gouvernement Trudeau, qui la laisse nuancée.

Elle a expliqué : « Justin Trudeau a sauvé les subventions, mais seulement pour 10 ans. Il a investi massivement avec 30 milliards sur 10 ans dans sa Stratégie canadienne sur le logement (SCL), mais aucune entente n’est encore signée avec Québec et plutôt que d’investir dans le logement social, il investit dans le logement dit abordable, où les locataires appauvris continuent encore de payer plus de 30, 50 % de leur revenu pour se loger. » Elle a indiqué qu’il y aura encore beaucoup à faire pour le futur gouvernement.