Saguenay (Chicoutimi),hotel de ville, tintamarre loge m'entraide Sonia CotÈ.Photo / Michel Tremblay

Loge m'entraide persiste

Loge m'entraide ne lâche pas le morceau envers Saguenay. L'organisme a tenu sa dernière action collective mardi avec un tintamarre, dans le but ultime de convaincre le maire Jean Tremblay d'offrir une aide financière pour la concrétisation du projet de la coopérative d'habitation la Solidarité.
Clochettes, tam-tam, chansons et slogans étaient au menu à l'hôtel de ville, devant le bureau du maire.
Pour mener à terme son projet, Loge m'entraide souhaite obtenir une subvention municipale de 71 300 $ par année pendant 10 ans, en plus d'un rabais de taxes de 25 ans. Par voie de communiqué, la coordonnatrice Sonia Côté a convenu qu'il commençait à se faire tard puisque la ville a jusqu'au 5 octobre pour faire adopter une résolution municipale qui viendrait confirmer l'aide requise.
«Les locataires appauvris qui luttent depuis deux ans ne méritent pas de voir leur projet de coopération d'habitation la Solidarité devenir un enjeu électoral, dont la survie dépendra du bon vouloir du prochain maire et de son conseil, a réagi Sonia Côté dans le communiqué. Le maire Jean Tremblay peut et doit sauver ce projet avant son départ de la vie politique en toute cohérence avec une cause qui lui a toujours été chère pendant ses 20 ans de règne municipal!»
La coopérative d'habitation la Solidarité est un projet de 12 logements sociaux.