La coordonnatrice de Loge m’entraide, Sonia Côté, n’a pas réussi à rencontrer la mairesse de Saguenay, Josée Néron, depuis son élection.

Loge m’entraide décerne son prix Citron à Saguenay

L’organisme Loge m’entraide décerne son prix Citron de l’année 2018 à l’administration municipale de Saguenay.

C’est par le biais d’une publication sur sa page Facebook que Loge m’entraide a accordé à la Ville ce triste honneur, « pour avoir aboli le rabais de taxes de 25 ans aux nouveaux projets de logements sociaux, faisant augmenter la contribution financière à amasser pour fonder la coopérative d’habitation La Solidarité. »

Cette annonce a été faite à l’organisme lors d’une rencontre tenue le 15 octobre en compagnie de la présidente de l’arrondissement de Jonquière, Julie Dufour, et de l’attachée politique de la mairesse, Nadia Bergeron.

La coordonnatrice de l’organisme, Sonia Côté, avait alors calculé qu’elle devrait trouver 1 310 000 $ au lieu des 985 000 $ initiaux.

Le message Facebook déplore aussi qu’aucune rencontre avec Josée Néron n’a été possible depuis son élection à la mairie de Saguenay à l’automne 2017.

« On a envoyé trois demandes de rencontre au début de son mandat pour la féliciter de son élection à la mairie et discuter de logement social, mais nos lettres sont restées sans réponse. De plus, aucun mot d’honneur n’a été écrit dans notre journal spécial sur nos 20 ans de fondation, ce qui a attristé nos 800 membres », a-t-elle déclaré, par voie de communiqué.

Faits marquants

Par ailleurs, Loge m’entraide a souligné ses trois faits marquants de 2018, dont la remise par le pape François d’un don de 3000 $, en août, par l’entremise de la Nonciature apostolique du Canada, ce qui représente l’équivalent de l’ambassade du Vatican au Canada.

L’organisme a aussi rappelé que des statistiques révélaient, en novembre, qu’avec des revenus médians de 32 912 $ enregistrés en 2015, les 24 905 ménages et locataires de Saguenay figurent à l’avant-dernier rang des régions métropolitaines de recensement (RMR) pour les revenus annuels, ne devançant que Trois-Rivières, où les revenus médians se situent à 31 199 $.

Loge m’entraide a également célébré son 20e anniversaire en avril.