Sonia Côté

Loge m’entraide craint une hausse du prix des loyers plus élevée

Loge m’entraide s’attend à une hausse des loyers plus élevée que par le passé pour l’année qui vient de débuter. L’organisme appuie son raisonnement sur le compte de taxes municipales qui a été envoyé dans les dernières semaines à Saguenay.

L’organisme prend position alors que la Régie du logement a publié, vendredi, les indices d’augmentation des loyers. Ainsi, une hausse de 0,5 % est suggérée pour les logements chauffés par les locataires. En comparaison, une hausse de 0,9 % est recommandée pour les logements dont le chauffage à l’électricité est assumé par les propriétaires. Loge m’entraide précise que les taux découlant de l’exercice de la Régie du logement ne tiennent pas compte des hausses de taxes, d’assurances ou de rénovations effectuées dans la dernière année.

À l’approche de la période de signature et de reconduction de baux, la coordonnatrice de Loge m’entraide, Sonia Côté, rappelle que les locataires ne doivent pas avoir peur de refuser une hausse de loyer. Cela ne signifie pas qu’ils devront déménager à la fin du bail. 

CORPIQ

La CORPIQ dénonce les statistiques erronées qui sont fournies par le gouvernement provincial à la Régie du logement. 

Selon l’association, qui offre des services aux propriétaires de logements, l’indicateur de variation des loyers serait deux fois plus faible que la réalité. Dans les dernières années, les rapports annuels de la Société canadienne d’hypothèques et de logement ont fait état d’une hausse moyenne annuelle de 2 % alors que le gouvernement du Québec a fourni à la Régie du logement un taux de 1 %.