Les membres de Loge m'entraide ont pris la parole durant le «sit-in» silencieux tenu à l'hôtel de ville de Saguenay.

Loge m'entraide chante pour le maire Jean Tremblay

Pour la première fois en sept événements, les membres de Loge m'entraide ont pris la parole durant le «sit-in» silencieux tenu à l'hôtel de ville de Chicoutimi, lundi midi, afin de convaincre le maire de Saguenay, Jean Tremblay, d'appuyer le projet de coopérative d'habitation La Solidarité.
Les militants ont exceptionnellement chanté deux titres, dont l'un sur l'air de Ô Canada, à l'occasion de la Journée mondiale de l'habitat. Celle-ci se tient chaque premier lundi d'octobre depuis 1985.
«L'Organisation des Nations Unies (ONU) dit clairement que le logement n'est pas un bien de consommation, ni une marchandise, mais un droit au même titre que le droit à la liberté, à l'éducation, à la vie privée. C'est aussi le droit d'être logé dans la paix, la dignité, la sécurité, dans un logement de qualité, accessible et abordable», fait valoir la coordonnatrice de l'organisme Sonia Côté, par voie de communiqué.
Loge m'entraide demande 74 500$ à la Ville pendant 10 ans et un rabais de taxes de 25 ans pour le projet de 12 logements sociaux. L'organisme tient aussi une troisième campagne de dons jusqu'au 21 octobre pour atteindre un objectif de 100 000$.