Tel que promis, l'organisme Loge m'entraide et sa coordonnatrice Sonia Côté, accompagnée d'une vingtaine de militants, ont tenu un premier sit-in silencieux dans les escaliers conduisant à la salle du conseil municipal de l'Hôtel de ville de Chicoutimi.

Loge m'entraide cède du terrain

À la veille de son deuxième «sit in» silencieux dans les marches de l'hôtel de ville jeudi à 10h, Loge m'entraide révise sa position et offre un compromis au maire Tremblay.
Sa coordonnatrice, Sonia Côté, lui a écrit une lettre le 25 février dernier, afin de lui exposer des concessions que l'organisme est prêt à faire pour faire aboutir le projet de 12 logements sociaux. Elle suggère entre autre que la Ville cède un terrain municipal au lieu d'en faire l'achat à un privé, ce qui réduirait la contribution financière municipale requise, et lance un appel pour que le maire ait un geste de compassion avant son départ de la vie politique municipale.