Le manoir Champlain compte 101 cas positifs. 
Le manoir Champlain compte 101 cas positifs. 

L’inquiétude augmente dans les résidences privées pour aînés

Louis Tremblay
Louis Tremblay
Le Quotidien
La propagation du coronavirus dans les résidences privées pour aînés, avec près 400 cas dans la région, dont une éclosion majeure avec 101 cas positifs au manoir Champlain de Chicoutimi, prend des proportions inquiétantes en raison des impacts de ces nombreuses éclosions sur le réseau de la santé.

Si la région est le coeur de l’épidémie au Canada, c’est maintenant le Saguenay qui constitue la zone la plus à risque. Le secteur Lac-Saint-Jean affiche maintenant 320 cas contre 420 au Saguenay.

Le bilan de lundi faisait état de 162 cas additionnels alors que le Saguenay-Lac-Saint-Jean est devenu le coeur de la pandémie dans l’ensemble du Canada, selon les chiffres de Statistique Canada. Le Manoir Champlain, qui avait 38 cas vendredi dernier, était à 101 cas, lundi, et le nombre de cas continue de progresser à la Villa Saguenay, avec 21.

La situation n’est pas meilleure à la Villa des Sables de Jonquière qui compte désormais 75 cas positifs. Dans le peloton de tête, il faut aussi mentionner le Domaine des aînés de Lac-Saint-Jean-Est (secteur Delisle), qui a atteint 91 cas. Il faut noter que la Croix-Rouge va déployer des équipes d’une vingtaine de personnes à la Villa des Sables et au Domaine des aînés en soutien au personnel.

La situation n’est pas au beau fixe dans les CHSLD sous la responsabilité du CIUSSS. Le CHSLD Georges-Hébert, où l’éclosion a été contenue pendant quelques jours, compte maintenant 5 cas. Il semble que la propagation du virus est de son côté freinée au CHSLD de la Colline, puisque le tableau quotidien indique moins de 5 cas, tout comme au CHSLD Victor Tremblay (3 cas). Le relevé de lundi n’indique aucun nouveau cas pour le CHSLD Jacques-Cartier, qui est jusqu’à maintenant le plus important foyer d’éclosion de la seconde vague.

L’hôpital de Chicoutimi est toujours le théâtre d’une éclosion qui frappe quotidiennement le personnel. Le bilan de lundi faisait état de 11 nouveaux cas pour la journée avec 192 employés contaminés et 14 usagers.

Interdiction ministérielle 
Des familles ont appris, au cours des dernières heures, qu’elles ne pourront retirer du Manoir Champlain un parent. Une directive ministérielle interdit cette pratique pour éviter de propager encore plus le coronavirus dans la communauté, tout comme une personne âgée qui décide d’aller passer quelques jours chez un enfant pourrait également être contaminée par un membre de la famille.

Les familles pourront planifier des sorties à partir du moment où les consignes de levée d’éclosion pour le milieu seront faites. Ces consignes sont différentes en fonction du niveau d’alerte dans la région.

La région comptait lundi 52 hospitalisations dans les sites d’accueil des patients COVID-19. De ce nombre, 4 séjournent dans les soins intensifs dédiés à cette maladie à l’hôpital de Chicoutimi. Le CIUSSS a transféré pendant la fin de semaine un premier patient atteint de la COVID-19 dans un hôpital de Québec.