L'Opération Griffe consiste à exercer une surveillance du comportement des conducteurs lorsque les conditions routières vont se dégrader en raison de la météo.

L'imprudence sur les routes risque de coûter cher cet hiver

Respecter les limites de vitesse ne sera pas suffisant cet hiver pour éviter les tickets.
Devant le succès remporté dans la région l'an dernier, la Sûreté du Québec a décidé d'étendre à toute la province l'Opération Griffe, qui consiste à exercer une surveillance du comportement des conducteurs lorsque les conditions routières se dégradent en raison de la météo.
En effet, l'article 330 du Code de la sécurité routière permet aux policiers de remettre des constats d'infractions s'ils constatent que la vitesse d'un automobiliste n'est pas adaptée aux conditions routières... même si elle respecte les limites inscrites sur le panneau.
«Au-delà du simple respect de la signalisation, les automobilistes ont le devoir d'adapter leur conduite aux conditions climatiques et routières changeantes du Québec. C'est l'essence du message qui sera transmis grâce à l'Opération Griffe», indique la SQ par voie de communiqué.
Conditions changeantes
Par conséquent, dès qu'un changement important des conditions routières sera prévu, les policiers vont mettre en branle cette opération destinée à prévenir les accidents. Elle sera donc annoncée dans les médias nationaux et régionaux et les patrouilleurs seront plus visibles sur la route.
De plus, les policiers vont insister sur l'importance de bien déneiger ses phares, feux et réflecteurs afin d'assurer sa visibilité, l'obligation de nettoyer ses vitres et pare-brise à la suite d'une précipitation, et avoir des pneus d'hiver.