Des investissements de 1,8 M$ ont été nécessaires pour la modernisation et l'agrandissement de l'hôtel de ville.

L'hôtel de ville de Saint-Prime est prêt

Le personnel municipal de Saint-Prime intégrera le nouvel hôtel de ville, lundi. L'édifice fait l'objet de travaux importants depuis l'été dernier.
La caserne est neuve.
Des investissements de 1,8 million de dollars ont été nécessaires pour la modernisation et l'agrandissement des lieux ainsi que la relocalisation de la caserne des pompiers.
« La communauté pourra se prévaloir des services municipaux à l'intérieur des nouveaux locaux mieux adaptés à la population en général, en plus d'être accessibles aux personnes à mobilité réduite », mentionne le maire de Saint-Prime, Lucien Boivin.
L'hôtel de ville a subi une cure de rajeunissement importante et l'ancienne caserne qui était située à même le bâtiment est maintenant convertie en bureaux municipaux.
Les fonctionnaires étaient relocalisés au Centre récréatif Quatre-Temps depuis le début des travaux. 
Les pompiers de Saint-Prime ne sont pas en reste avec une caserne flambant neuve, située sur la rue du Parc-Industriel. En plus de l'unité d'urgence et du camion autopompe, l'endroit accueillera dorénavant l'unité d'évacuation hors route.
Ce projet a pu se concrétiser puisque la municipalité a reçu une aide financière de la part du gouvernement du Québec, qui couvre 65 % des coûts de rénovation de l'hôtel de ville et de construction de la caserne. Sans ce coup de pouce, Saint-Prime n'aurait pas pu réaliser ce projet.
Le ministre libéral des Affaires municipales et de l'Occupation du territoire, Martin Coiteux, sera présent lors de l'inauguration de la caserne lundi matin.