Accompagné par le patineur professionnel Kevin Lapierre, Jean-Denis Caron a présenté aux Dragons son support de lames pour patins à roues alignées. Les Dragons ont démontré de l'intérêt, sans toutefois investir.
Accompagné par le patineur professionnel Kevin Lapierre, Jean-Denis Caron a présenté aux Dragons son support de lames pour patins à roues alignées. Les Dragons ont démontré de l'intérêt, sans toutefois investir.

L'heure de la consécration pour Jean-Denis

Un projet de longue haleine est sur le point de voir son aboutissement, pour Jean-Denis Caron. Depuis cinq ans, le Jonquiérois développe un support à lames de hockey sur glace adaptée pour les patins à roues alignées. Il sera prêt à vendre ses premiers modèles d'ici l'hiver.
Véritable passionné de patin agressif ou de rue, Jean-Denis Caron a investi beaucoup de temps et d'argent dans cette aventure qui lui tient vraiment à coeur.
Pour mettre le support de hockey sur glace, il suffit d'enlever deux vis et de remplacer la base avec des roues par celle avec une lame. «Ça n'existait pas pour la glace, alors je l'ai fait», relate avec le sourire Jean-Denis Caron, qui est arrivé au résultat final par essai et erreur.
Il avoue qu'il croyait au départ développer le produit plus rapidement. Tout le processus a été très formateur pour lui.
«C'est un passe-temps que je vais concrétiser de façon professionnelle», poursuit celui qui, dans le processus, a fondé Roquet, sa propre compagnie.
L'inventeur et entrepreneur a mis au point un moule en résine qui lui permet de couler le plastique liquide et ainsi sortir le produit final après une heure d'attente.
Il fabrique lui-même ses lames.
Il annonce qu'il sera en mesure de vendre son support une trentaine de dollars et est maintenant prêt à commencer la production à Québec, où il travaille maintenant dans le domaine informatique.
«Le produit présentement est solide. Il n'a pas de faille. Dans le développement, j'en ai eu plusieurs», convient Jean-Denis Caron qui se rappelle en riant qu'au départ, son premier modèle était fabriqué en bois. «Quand tu regardes les premiers, tu sais que ç'a évolué.»
L'inventeur souligne que la botte de patin agressif offre un confort qu'on ne retrouve pas dans un patin conventionnel. «La raison pour laquelle je veux utiliser ces patins sur la glace, c'est qu'ils sont chauds et très confortables. Je les aime plus que mes patins de hockey», annonce Jean-Denis Caron qui croit que son innovation pourrait avoir plusieurs usages, comme permettre à des gens qui sont en réhabilitation de patiner.
«Plus j'y pense, plus je vois des utilités que je ne pensais pas au départ», raconte-t-il.
Très fier et convaincu de son produit, Jean-Denis Caron se dit bien conscient du marché limité. Les adeptes du patin agressif ne sont pas excessivement nombreux et encore moins ceux qui veulent également patiner sur la glace.
Toutefois, son produit peut intéresser tant en Amérique du Nord qu'en Europe.
Il a d'abord développé le produit pour son plaisir personnel et ne vise pas un nombre de ventes précis. «Tu ne sais jamais où ça peut te mener à long terme», confie-t-il.