Le commandant de l’Escadron 433 de Bagotville, le lieutenant-colonel Jared «Skitzo» Penney, tient fièrement la plaque confirmant la première position de ses troupes, entouré de «Tonic» et Matthew «Leaker» Stokes, qui ont terminé en tête des épreuves individuelles.

L’Escadron 433 termine premier

Les pilotes de l’Escadron 433 d’appui tactique de la Base de Bagotville ont remporté, la semaine dernière, les épreuves de combat aérien et d’attaque air-sol à la base de Luke en Arizona, aux États-Unis.

Chaque année, la base américaine qui compte des escadrons équipés de F-16 et de F-35 organise la compétition Haboob Havok où elle invite des escadrons de chasse de partout dans le monde à venir mesurer leurs habiletés dans des duels aériens et des attaques de précision air-sol pendant trois jours. En plus des honneurs individuels pour quelques pilotes de Bagotville, l’Escadron 433, qui est déployé en Arizona depuis la mi-février pour son entraînement annuel avec l’US Air Force, a terminé en tête des résultats cumulatifs parmi une demi-douzaine d’escadrons venus des États-Unis et de Singapour.

Au combat aérien, la compétition a ceci de particulier que ce sont des duels, alors qu’habituellement, plusieurs appareils s’affrontent en même temps. Chaque pilote est invité à se rendre à un point précis sans connaître son adversaire à l’avance et les équipes accumulent et soustraient les points selon les victoires et les défaites.

Aux épreuves d’habileté individuelle, les pilotes de Bagotville Matthew « Leaker » Stokes et Brian « Leeroy » Coyle ont fini premier et troisième pour le tir de précision au canon sur des cibles au sol. Deux autres pilotes de Bagotville ont terminé premier et troisième à l’épreuve de rapidité pour le tir au canon contre un adversaire en vol. Le capitaine Richard « Manson » Soos a mis 51 secondes pour terrasser son adversaire, ce qui lui a valu une troisième position contre 35 secondes seulement pour « Tonic », un pilote néerlandais en échange avec le 433, qui a fini en tête.

Les pilotes de Bagotville seront de retour au Saguenay la semaine prochaine. Avant eux, leurs collègues de l’Escadron 425 avaient également tenu leur entraînement de trois semaines à Luke.