Quelque 500 petits drapeaux blancs ont parsemé symboliquement samedi matin une partie du parc Bernard-Landry, à Laval, afin d'interpeller les élus et les candidats municipaux des prochaines élections à bannir l'usage esthétique des pesticides sur leur territoire.
Quelque 500 petits drapeaux blancs ont parsemé symboliquement samedi matin une partie du parc Bernard-Landry, à Laval, afin d'interpeller les élus et les candidats municipaux des prochaines élections à bannir l'usage esthétique des pesticides sur leur territoire.

Les villes interpellées pour bannir les pesticides

Frédéric Lacroix-Couture
La Presse Canadienne
Quelque 500 petits drapeaux blancs ont parsemé symboliquement samedi matin une partie du parc Bernard-Landry, à Laval, afin d’interpeller les élus et les candidats municipaux des prochaines élections à bannir ou restreindre les pesticides à usage esthétique sur leur territoire.